Hong Kong se soulève contre Pékin

Hong Kong se soulève contre Pékin

  • UN PROJET DE LOI POLEMIQUE • Cinq ans après le "Mouvement des parapluies", où des centaines de milliers de manifestants avaient paralysé la région chinoise à statut spécial, nombre de Hong Kongais reprennent les rues pour dénoncer un projet de loi autorisant l'extradition vers la Chine des délinquants. Le pic de manifestation intervient le &è juin, dans cette ville-Etat, avec deux millions de manifestation, au lendemain de l'obtention de la suspension du projet de loi.

  • UN POUVOIR PRO-CHINOIS CONTESTÉ • Incarné par Carrie Lam, désignée par Pékin, l'exécutif de Hong Kong est très lourdement décrié. Les manifestants pro-démocratie réclament ainsi une élection au suffrage universel direct pour choisir leurs dirigeants, mais aussi le retrait total du projet de loi polémique. Inflexible et sûre du soutien de Pékin, la cheffe de l'exécutif se veut ferme, multipliant les menaces contre les manifestants, qui continuent d'être arrêtés en nombre.

  • UN MOUVEMENT INGENIEUX • "Soyez de l'eau", tel est le slogan et le leitmotiv des manifestants. Face à la répression policière, ces derniers rivalisent d'ingéniosité pour minimiser les affrontements : sit-ins dans des lieux stratégiques pour l'économie locale, dispersion pour désorienter la police, cônes de circulation et bouteilles d'eau pour étouffer les lacrymogènes, film plastique pour empêcher la police d'avancer, stylos-laser pour perturber la surveillance.

Chronologie