Indépendance de la Catalogne : la crise sans fin avec Madrid

Indépendance de la Catalogne : la crise sans fin avec Madrid

  • INSOUMIS • Malgré l'interdiction de la Cour constitutionnelle espagnole et le refus total de Madrid d'autoriser le scrutin, les indépendantistes catalans, menés par le président de la région Carles Puigdemont, ont organisé dimanche 1er octobre 2017 un référendum sur l'indépendance de leur province. De nombreux heurts ont émaillé les opérations de vote.

  • LE OUI VAINQUEUR • Le gouvernement catalan affirme que le "oui" à l'indépendance l'a emporté à 90% des voix. Quelque 2,26 millions de personnes ont participé au scrutin et 2,02 millions ont voté oui, selon ses chiffres. Madrid, de son côté, n'a rien reconnu de ces résultats.

  • FRACTURE OUVERTE • La région a été mise sous tutelle par Madrid, et les dirigeants catalans, destitués et/ou emprisonnés. Carles Puigdemont et sa garde rapprochée se sont réfugiés à Bruxelles, d'où ils ont mené campagne en vue des élections du 21 décembre qui ont vu les indépendantistes garder leur majorité au parlement.

Chronologie