Jair Bolsonaro et l'extrême-droite s'installent à la tête du Brésil

  • ELECTION • Le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro a été élu dimanche 28 octobre 2018 à la tête du Brésil avec quelque 56% des suffrages, devançant largement son adversaire de gauche Fernando Haddad, à 44%. Il succèdera au président Michel Temer pour un mandat de quatre ans le 1er janvier 2019.

  • PROMESSE • "Nous allons changer ensemble le destin du Brésil", a souligné le président nouvellement élu après l'annonce de sa victoire, promettant aux Brésiliens que son gouvernement "défendra la Constitution, la démocratie, la liberté" et appliquera l'ensemble de son programme de campagne. Un programme décrit par certains comme répressif, libéral et climato-sceptique.

  • CRAINTES • Dans un pays miné par une violence record, le marasme économique, une corruption endémique et une crise de confiance aiguë dans la classe politique, Jair Bolsonaro a réussi à s'imposer comme l'homme à poigne dont le Brésil aurait besoin. Mais son arrivée au pouvoir suscite aussi la crainte de voir renaître un Etat autoritaire voire une forme de dictature militaire.