Jawad Bendaoud, le "logeur de Daech" en procès

Jawad Bendaoud, le "logeur de Daech" en procès

  • ARRESTATION • Cinq jours après les attentats du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud est interpellé devant les caméras de télévision alors que le Raid mène l’assaut contre son appartement de Saint-Denis. Il est "celui dont on a ri après avoir trop pleuré", résume son avocat Xavier Nogueras.

  • HÉBERGEUR • Accusé d'avoir logé deux djihadistes, dont Abdelhamid Abaaoud, planificateur présumé des attaques, Jawad Bendaoud soutient qu'il n'avait pas connaissance du pedigree de ses hôtes. "Je n'étais pas au courant que c'était des terroristes", affirme-t-il en boucle depuis son interpellation.

  • JUSTICE • S’il a échappé aux assises, les juges d'instruction ayant estimé qu’il n’avait pas connaissance du projet d’attaque d’Abaaoud, Jawad Bendaoud comparaît devant le tribunal correctionnel de Paris pour "recel de malfaiteurs terroristes". Les débuts de ce procès, le premier lié aux attentats du 13 novembre 2015, sont marqués par les frasques du "logeur de Daech".

Chronologie