C’est l’autre marcheur de la campagne. Un candidat surprise, qui aura réuni ses parrainages à la dernière minute, lui aussi. Ancien cadre du Modem, ce député-maire âgé de 61 ans a quitté le parti de François Bayrou en 2016. Très confiant dans ses chances de réussite – il expliquait que le 2e tour entre Marine Le Pen et lui est fait – il propose un programme basé sur la définanciarisation de l’économie, le respect de la nature et la reconstruction du lien social dans la République.

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent