L'affaire Denis Baupin

L'affaire Denis Baupin

  • LE SCANDALE ÉCLATE  • Début mai 2016, Mediapart et France Inter révèlent huit témoignages de femmes accusant Denis Baupin, député ex-EELV et vice-président de l’Assemblée nationale, d'agression sexuelle ou de harcèlement. Certaines certifient que l’élu les a plaquées contre un mur, les mains sur les seins, d’autres dévoilent des SMS répétés à connotation sexuelle.

  • COUP DE TONNERRE POLITIQUE  • Le député nie les faits, mais démissionne de la vice-présidence de l’Assemblée. Sa compagne, Emmanuelle Cosse, figure écologique et ministre du Logement, dit "ne jamais avoir été saisie de signalements" lorsqu’elle était à la tête du parti écologiste. Ajoutant que si les faits "sont avérés, il faut que cela se règle devant la justice."

  • EFFET STREISAND • Alors que les faits sont frappés par la prescription, Denis Baupin attaque ses accusatrices en diffamation. Un procès qui se déroule en février 2019, et voit les accusatrices, de Sandrine Rousseau à Ellen Bost, maintenir leurs accusations à son encontre. Pire encore pour l'ancien responsable politique, l'ex-ministre Cécile Duflot vient s'ajouter à la liste des témoins, rapportant une agression sexuelle datant de 2008. Un effet Streisand, pour un procès qui visait à discréditer la parole des plaignantes.

Chronologie