L'affaire Morandini

L'affaire Morandini

  • LA BOMBE DES "INROCKS"  • Le 13 juillet, une enquête de l'hebdo dénonce les pratiques troubles auxquelles aurait eu recours Jean-Marc Morandini lors du casting de sa websérie "Les Faucons" : acteurs mineurs, photos de nu, encouragement à la masturbation... Europe 1, employeur de l'animateur et où certains échanges auraient eu lieu, demande à l'animateur de rentrer de vacances en urgence.

  • SECOUSSE JUDICIAIRE • Même si Jean-Marc Morandini nie les accusations, les témoignages se multiplient et le parquet de Paris ouvre deux enquêtes pour "corruption de mineurs" et "pour travail clandestin et harcèlement sexuel". Dans le cadre de la première, l'animateur est placé en garde à vue mercredi 21 septembre, et mis en examen pour "corruption de mineurs" et placé sous contrôle judiciaire.

  • RENTRÉE MÉDIATIQUE AGITÉE • Écarté d'Europe 1 et de iTélé, Jean-Marc Morandini fait son apparition sur la chaîne d'info en continu, malgré deux motions de défiance votées à son encontre, le 17 octobre. Un retour qui entraîne une grève de la rédaction, qui demande, entre autres, la mise en retrait de l'antenne de l'animateur.

Chronologie