Démissions de Hulot et Flessel : le gouvernement remanié

  • COUP DE TONNERRE • Il était 8h20, mardi 28 août, quand l'annonce a pris tout le monde de court : Nicolas Hulot déclare sur France Inter qu'il quitte le gouvernement. Précisant qu'il n'a prévenu ni Emmanuel Macron ni Edouard Philippe. "Je ne veux plus me mentir", justifie-t-il, évoquant la décision "la plus difficile de sa vie", mûrie depuis des mois, mais prise la veille à l'issue d'une réunion favorable aux chasseurs.

  • COULEUVRES • Cela faisait des mois que la démission du ministre de la Transition écologique et solidaire était régulièrement annoncée, après plusieurs arbitrages défavorables sur des dossiers comme le glyphosate, le nucléaire ou le traité CETA. Mais Nicolas Hulot avait obtenu gain de cause sur d'autres dossiers, comme l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, et il avait dit avant l'été avoir décidé de rester au gouvernement.

  • FLESSEL AUSSI • Après une semaine d'hésitation, c'est finalement le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, qui a été nommé au même poste, au même rang protocolaire et avec le même intitulé. De son côté, l'ancienne nageuse et championne du monde Roxana Maracineanu a été appelée aux Sports pour pallier le départ surprise de Laura Flessel, annoncé le mardi 4 septembre dans la matinée.

Chronologie