La disparition de Sophie Le Tan

La disparition de Sophie Le Tan

  • DISPARITION • Vendredi 7 septembre 2018 en début de matinée, Sophie Le Tan, une étudiante en économie âgée de 20 ans, a rendez-vous pour visiter un appartement à Schiltigheim, dans la banlieue de Strasbourg. En dépit d'intenses recherches, personne ne l'a revue depuis.

  • ENQUÊTE • Le 15 septembre, un suspect est arrêté. Cet homme de 58 ans, Jean-Marc Reiser, demeure à Schiltigheim. Les enquêteurs l'ont repéré grâce à des données téléphoniques. Lors d'une perquisition chez lui, des traces de sang sont retrouvées. L'un des ADN retrouvés correspond à celui de Sophie Le Tan. Reiser, qui se mure dans le silence, est mis en examen pour enlèvement, séquestration et assassinat.

  • PROFIL • Âgé de 58 ans, fils de forestier connaissant les Vosges comme sa poche, Jean-Marc Reiser a un lourd passé judiciaire. En 2001, il est condamné à 15 ans de prison pour des viols commis cinq et six ans plus tôt. Cette-même année, il est en revanche acquitté dans une autre affaire, la disparition en 1987 d'une jeune femme dont le corps n'a jamais été retrouvé.

Chronologie