Le gouvernement Edouard Philippe III

  • UN REMANIEMENT CONTRAINT • Désireux de retrouver sa place de maire de Lyon, avec les municipales de 2020 en perspective, Gérard Collomb a démissionné de son poste de ministre de l’Intérieur le 2 octobre. Un départ dont l’exécutif entend profiter pour remanier plus largement son équipe gouvernementale.

  • EXPECTATIVE • Annoncé comme imminent dans les jours suivant la démission de Gérard Collomb, dont Edouard Philippe assure l’intérim, le remaniement ministériel se fait attendre. De quoi provoquer les critiques de certains membres de l’opposition, qui y voient le signe d’une forme d’isolement d’Emmanuel Macron.

  • DÉNOUEMENT • Le 16 octobre 2018, après deux semaines d’attente, c’est par voie de communiqué que le nouveau gouvernement est annoncé dans la matinée. Strictement paritaire, il se compose de 34 personnalités, dont 15 issues de la société civile. Parmi les postes clés, Christophe Castaner devient ministre de l'Intérieur, assisté de l'ex-patron de la DGSI Laurent Nunez en tant que secrétaire d'Etat.

Chronologie