Le prélèvement à la source

  • LE PRINCIPE  • Fini le paiement de l’impôt sur le revenu par tiers ou mensualisé, basé sur les revenus de l’année précédente. Cet impôt sera désormais directement prélevé sur le salaire par l’employeur (ou un organisme versant des revenus) sur la base fixée par l’administration fiscale. Sur le même modèle que les cotisations sociales et la CSG.

  • LE CALENDRIER  • La France était l’un des rares pays développés à ne pas encore pratiquer le prélèvement à la source. Annoncé en juin 2015, il devait initialement entrer en vigueur le 1er janvier 2018, mais le gouvernement a reporté son application au 1er janvier 2019. Il concernera les salariés, les indépendants et les propriétaires de revenus fonciers : plus de 98% des foyers.

  • GAGNANT OU PERDANTS ?  • En lissant l'impôts sur l'année, le prélèvement à la source veut éviter un décalage entre les revenus déclarés et le paiement de l’impôt. Si vos revenus changent, votre taux de prélèvement suivra. Deux questions alimentent le débat : la confidentialité vis-à-vis de l'employeur et la charge de travail en plus pour les entreprises.