Un remaniement qui vire au casse-tête

  • L’exécutif sous pression • La démission subie de Gérard Collomb place l’Elysée dans une situation délicate. Alors que plusieurs ministres semblent en bout de course, l’exécutif a acté le principe d’un changement plus large que le seul remplacement du ministre de l’Intérieur. Mais le casting tourne au casse-tête.

  • Prolongations  • Annoncé comme imminent en début de semaine, le remaniement se fait attendre. Il n’aura pas lieu avant samedi au plus tôt, a fait savoir la présidence mercredi. L'opposition dénonce l'incertitude née de cette attente et la fébrilité du pouvoir.

  • Une équation complexe • Pourquoi le remaniement traîne-t-il autant ? Edouard Philippe a nié mercredi tout désaccord entre lui et Emmanuel Macron. L’exécutif, qui cherche à se relancer après une rentrée compliquée, veut éviter toute nouvelle erreur de casting. Mais plusieurs personnalités ont décliné un poste de ministre et le manque de "vivier" de la macronie est pointé du doigt.

Chronologie