Loi Travail

  • UN PROJET DE LOI CONTESTÉ  • A peine présenté, le texte surprend. Il propose entre autres de substituer les accords d'entreprise aux accords de branche. Une évolution dont les syndicats devient qu'elle défavorisera les salariés. Et remettra en cause le paiement des heures supps, le temps de travail...

  • DÉCHIREMENT POLITIQUE  • Pour les déçus du mandat Hollande, la loi Travail,, est la "trahison" de trop. Les Français mécontents se ruent dans la rue, confrontés aux violences policières, les syndicats bloquent les usines et la majorité de gauche se déchire, au point que face à la fermeté du gouvernement Valls, les députés rebelles frôlent le dépôt de la motion de censure.

  • UNE APPLICATION INCERTAINE  • Validée par le Conseil constitutionnel, la loi ne va pourtant pas être appliquée de suite. 127 dispositions, parmi lesquelles celles figurant dans l'article 8, doivent être encore validées par le Conseil d'Etat. Au mieux, elles seront appliquées en janvier prochain. D'ici là, les syndicats opposés au texte ont déjà annoncé une mobilisation début septembre.

Chronologie