La procédure de destitution contre Donald Trump

  • COUP DE FIL • C'est en découvrant le contenu d'un coup de téléphone de Donald Trump avec son homologue ukrainien Vladimir Zelensky. Dans cette conversation, le président américain conseille fortement à ce dernier d'enquêter sur des faits de corruption imputés aux activités de Hunter Biden, le fils du candidat démocrate potentiel à la présidentielle Joe Biden.

  • TRUMP ACCUSÉ • D'où vient le scandale ? Pour obtenir cette enquête, les conseillers présidentiels et le président lui-même sont soupçonnés d'avoir menacé l'Ukraine, allié occidental face à la Russie, de lui retirer des crédits militaires. Ce que l'opposition démocrate n'a pas manqué de juger comme étant un délit relevant de la procédure de destitution.

  • DESTITUTION ? • Après plusieurs semaines d'enquête, la Chambre des représentants, à majorité démocrate, a voté en faveur du lancement d'une procédure de destitution. La première partie, la phase d'auditions de diplomates, a laissé voir des dépositions accablantes pour le président. La Chambre doit désormais voter des articles d'accusation, la Chambre passera le relais au Sénat, républicain, qui se chargera alors de juger le président. Ce dernier ne sera destitué que si deux tiers des sénateurs votent pour.