A partir du 4 novembre, plus de 120 skippers se lancent à l'assaut de la transatlantique en solitaire courue tous les quatre ans entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. Les plus rapides espèrent mettre moins de six jours.