Tensions USA-Russie, sur un air de guerre froide ?

Tensions USA-Russie, sur un air de guerre froide ?

  • INGÉRENCE DE LA RUSSIE PENDANT LA CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE ? OBAMA CONTRE-ATTAQUE • Le 29 décembre 2016, Barack Obama décide d'expulser du territoire américain 35 agents russes. La raison ? Les forts soupçons d'ingérence qui planent au-dessus du Kremlin. Washington accuse en effet la Russie d'avoir mené des cyberattaques contre le Parti démocrate dans le but de favoriser l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche face à Hillary Clinton en novembre dernier.

  • TRUMP TEMPORISE, POUTINE AUSSI • Quelques heures après l'annonce de son prédécesseur, Donald Trump, qui doit prendre ses fonctions le 20 janvier prochain, choisit l'apaisement en estimant qu'il est "temps de passer à d'autres choses plus importantes". Alors que la réaction russe est scrutée avec la plus grande attention (une expulsion d'agents américains est évoquée), Vladimir Poutine décide également de calmer le jeu en n'expulsant "personne". Trump salue "l'intelligence" de Poutine.

  • UN AIR DE GUERRE FROIDE ? RÉPONSE APRÈS L'INVESTITURE DE TRUMP • Alors que nombre d'observateurs craignent le retour de tensions diplomatiques dignes de la guerre froide entre les Etats-Unis et la Russie, d'autres y voient plus surement une sorte de baroud d'honneur de Barack Obama avant de passer la main. Un sentiment partagé par la Russie qui indique qu'elle "restaurera les relations russo-américaines au vu de ce que sera la politique du président américain élu Donald Trump". Rendez-vous fin janvier donc.

Chronologie