Attentat manqué aux bonbonnes de gaz à Paris

  • LA DÉCOUVERTE  • Une voiture contenant six bouteilles de gaz, cinq pleines dans le coffre et une vide sur la banquette arrière, a été découverte dimanche 4 septembre à 6h du matin près de la cathédrale Notre-Dame, à Paris. Elles n’étaient "reliées à aucun détonateur ni aucune chaîne pyrotechnique", selon une source policière.

  • ALLÉGEANCE À DAECH  • Neuf personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre des deux enquêtes ouvertes suite à cette découverte. Parmi elles, Inès M., fille du propriétaire de la voiture, fichée S et partisane de Daech. Mais c'est une autre femme, dont les empreintes ont été retrouvées sur la voiture, qui a été déférée devant la justice

  • "AMATEURISME"  • Selon une information LCI, une mise à feu aurait été tentée dans la voiture retrouvée, pour la faire exploser. Le procureur Molins a confirmé la présence d'"une cigarette à peine consumée" dans le véhicule. Une source proche de l’enquête parle "d’amateurisme". "L’opération n’était pas au point". Les autorités parlent d’attentat raté.

Chronologie