L'énigme Dupont de Ligonnès

L'énigme Dupont de Ligonnès

  • QUINTUPLE HOMICIDE • Le 14 avril 2011, il avait été filmé par la caméra d'un distributeur de billets, et le 15, il avait quitté à pied un hôtel avec, sur le dos, un étui pouvant contenir une carabine. Six jours plus tard, les corps de sa femme et de ses quatre enfants étaient découverts, enterrés sous la terrasse de leur maison à Nantes.

  • DES PISTES INABOUTIES • Depuis huit ans, cet homme était activement recherché. A maintes reprises, des signalements sont parvenus aux enquêteurs dont les milliers de procès verbaux rédigés n'ont pas permis de dire s'il était mort ou vivant, s'il avait pu organiser sa fuite ou s'il s'était suicidé

  • UNE FAUSSE ARRESTATION • Près de deux ans après que les policiers ont cru l'avoir repéré dans un monastère, une bombe apparaît dans les médias, le 11 octobre 2019 : XDDL a été arrêté par la police écossaise, à la descente d'un avion en provenance de France. Ses empreintes digitales font foi, du moins croit-on. Le lendemain, alors que les doutes émergent, l'ADN parle : l'homme arrêté s'appelle Guy Joao et habite à Limay. Comment a-t-il été confondu avec le Nantais ? Mystère. Un de plus.