Grand Paris : un nouvel eldorado immobilier

Grand Paris : un nouvel eldorado immobilier

DirectLCI
La valeur des logements situés à proximité des 72 gares desservies par le réseau du Grand Paris Express est promise à un bel avenir.

Le chantier du Grand Paris Express est sur les rails : composé de deux rocades cerclant la capitale, il prévoit la construction de quatre nouvelles lignes de métro automatique et l’extension de deux autres. A la fin des travaux, programmés pour 2030, 72 gares, dont 68 nouvelles, seront desservies. Ce super métro va changer la vie de Franciliens qui pourront se rendre d’un point à l’autre de l’Ile-de-France sans prendre le volant et en évitant Paris. Mais aussi rejoindre plus rapidement le cœur de la capitale depuis sa périphérie. 


Tout au long du réseau, l’agglomération va se transformer et se densifier. De nouveaux quartiers naîtront. Des logements de toutes catégories seront associés à des commerces, des bureaux et des équipements de toute nature. "On trouvera des programmes destinés à ceux qui les occupent, mais aussi aux investisseurs immobiliers à la recherche d’une rentabilité élevée" indique Fabien Acerbis, Directeur Général logement IDF chez Bouygues Immobilier. "Sans oublier des immeubles de bureaux construits près du métro" précise-t-il. 

Quels secteurs privilégier pour investir ?

Pour réaliser le rêve de tout propriétaire, c’est-à-dire acheter un bien dans un endroit prenant de la valeur à mesure que les travaux avancent, c’est à proximité des 68 nouvelles gares du super métro qu’il faut se tourner. Et selon Bouygues Immobilier, qui possède une plateforme d'intermédiation, Valorissimo, les investisseurs vont s’attacher à chercher un logement dans un rayon de 500 mètres autour des stations, la zone la plus demandée puisqu’elle permet d’aller prendre son train à pied. L’offre de logements s’y développe déjà. Selon un rapport 2018 de l’Observatoire des quartiers de gare, 3300 hectares font l’objet de projets d’aménagements dans les quartiers de gare. 


Pour les investisseurs recherchant le court terme, c’est le long des lignes qui seront inaugurées en 2024 que le potentiel de valorisation rapide est le plus fort. Il s’agit des extensions de la ligne 14 au Nord et jusqu'à Orly, au Sud ; du tronçon commun 16-17 entre Saint-Denis-Pleyel et Le Blanc-Mesnil ; ou encore de la ligne 15 Sud et de la 16 entre Le Bourget RER et Clichy-Montfermeil. 


Concrètement, la future ligne 15 Sud reliera 22 communes entre Boulogne (Pont de Sèvres) et Noisy-Champs. Les programmes situés à proximité de gares, comme celles de Bagneux, Châtillon, Créteil ou Champigny devaient profiter de l’effet super métro. Sur cette ligne, Bouygues Immobilier a d’ailleurs lancé un programme, "Vues d’Issy", idéalement situé près de la gare RER Issy. Une station appelée à devenir un véritable pôle multimodal avec la ligne 15 et l’extension de la ligne 12 actuelle.

Cette même ligne 12 du métro sera prolongée fin 2019 au Nord jusqu’au centre d’Aubervilliers. La future gare Mairie d’Aubervilliers, sera également desservie à l’horizon 2030 par la ligne 15 Est, reliant Saint-Denis Pleyel à Champigny Centre. C’est non loin de cette station, dans l’hyper centre de la ville, que Bouygues Immobilier propose son programme "Nobel". A terme, l’effet super métro concernera aussi des villes encore peu cotées comme Aulnay, Le Blanc-Mesnil, Le Bourget, etc. C’est donc dès maintenant qu’il faut s’intéresser à ce super Monopoly ! 

Sur le même sujet

Plus d'articles