Assurance habitation : comment faire baisser la facture ?

Même si les remèdes miracles n’existent pas, certaines mesures de bon sens vous permettront de réduire votre facture.

Obligatoires, les assurances habitation coûtent de plus en plus cher : en 2017, les tarifs progresseront de 1 à 4%, après avoir déjà augmenté de 3,1% en 2016, soit jusqu’à 7% de hausse en 2 ans. 

Pour faire baisser le montant des primes, il faut d’abord se souvenir que la loi Hamon permet aux assurés de changer de compagnie au bout d’un an, sans frais, ni pénalités. Une mesure qui permet d’aller voir la concurrence à tout moment si les primes s’envolent. Et pour ce faire, il suffit d’utiliser un comparateur en ligne pour trouver une tarification plus compétitive. En procédant à ce tour de piste, assurez-vous que les garanties et les options figurant dans votre police correspondent toujours à vos besoins. 

Généralement, plus la durée d’un contrat est longue et plus le risque d’inadaptation augmente. Ne serait-ce que parce que le prix de certains équipements (électroménager, Hifi, TV, etc.) baisse. Au bout de 5 ans, leur remplacement à « valeur d’usage » ne rime plus à grand-chose et vous continuez à payer cette garantie au prix fort. De même, si vous vous êtes débarrassés de certains éléments de mobilier, assurez-vous que le montant garanti est toujours adapté. 

La sécurité pour faire baisser la cotisation

Côté sécurité, certains assureurs acceptent de baisser les tarifs lorsque l’assuré se dote d’un système de télésurveillance. Le coût/bénéfice de l’opération est à évaluer, sachant qu’une protection efficace coûte environ 25/30 euros par mois. 

Assurez-vous de ne pas payer une option « vol et vandalisme » pour rien : pour l’activer certaines compagnies demandent que les portes soient équipées de serrures de sécurité serrure A2P 3 étoiles (résistance maximale) et les fenêtres de dispositifs anti-intrusion (barreaux, etc.).  Si ces installations ne sont pas en place, vous cotisez peut-être pour des garanties auxquelles vous ne pourrez pas prétendre en cas de cambriolage. Sur le même registre, inutile d’opter pour une police garantissant des capitaux mobiliers élevés si vous détenez peu d’objets précieux (bijoux, or, tableaux, etc.).

Pensez au mode de paiement !

Une autre solution pour faire baisser les primes consiste à changer le mode de paiement. Certaines mutuelles ont pour habitude de facturer des frais de gestion supplémentaires quand elles sont réglées par chèque. Et les diminuent en cas de prélèvement automatique. 

Si vos moyens vous le permettent, payer vos primes en une fois, lors de l’échéance annuelle. C’est la meilleure façon de couper court aux faux frais. 

Bien que cette solution ne soit pas optimale, il est aussi possible de faire baisser vos primes en relevant le plafond de franchise qui s’imputera sur les remboursements de l’assureur en cas de sinistre ou de vol. Plus le montant de cette franchise est faible, plus le coût du contrat est élevé.

Enfin, assurez-vous que certaines des garanties souscrites ne doublonnent pas avec celles couvertes par d’autres polices, par exemple en ce qui concerne l’assurance scolaire de vos enfants.

Sur le même sujet

Et aussi