Judas, entrebâilleur : comment sécuriser votre porte d’entrée ?

Judas, entrebâilleur : comment sécuriser votre porte d’entrée ?

AVEC
DirectLCI
La combinaison de ces deux dispositifs de sécurité constitue une bonne sécurité contre les effractions, de plus en plus nombreuses et violentes.

Généralement avant de cambrioler une maison, les malfrats donnent un coup de sonnette pour vérifier que les locaux sont vides. Si par malheur quelqu’un vient leur ouvrir, tout peut arriver. 


Pour éviter de se laisser surprendre, un judas et un entrebâilleur de porte constituent des parades efficaces. Même s’il offre un champ de vision limité, le judas permet de voir qui arrive. Et l’entrebâilleur de demander au visiteur de prouver son identité avant de le laisser entrer, cette précaution permettant par exemple d’éviter un vol à la "fausse qualité". 

Entrebâilleur

Ce dispositif empêche l’ouverture complète de la porte. Il permet de parler à un interlocuteur tout en barrant la route aux personnes malintentionnées.


Il existe deux types d’entrebâilleur : les modèles à chaînette et ceux à bras mobiles, les plus fréquents. Le bras est terminé par une bille en acier qui coulisse sur une base fixée au montant de la porte. La bille stoppe le battant à l’extrémité du bras, mais le libère à la base sur une quinzaine de centimètres. Les modèles à chainette fonctionnent selon la même logique. A cette différence près que le bras mobile est remplacé par une chaînette. 


Le prix d’un entrebâilleur est d’une cinquantaine d’euros pour un modèle haut de gamme. Si l’on n’est pas bricoleur, mieux vaut le faire installer par un serrurier. Ce dispositif doit être assez large pour s’adapter au cadre le porte et adapté à son épaisseur. En ce qui concerne la hauteur de fixation, il faut que ce dispositif soit accessible à toutes les personnes vivant dans la maison ou l’appartement.  


Un entrebâilleur est un retardeur d’intrusion. Aussi, faut-il toujours opter pour un modèle robuste et doté de multiples points d’ancrage qui laissera le temps nécessaire pour lancer l’alerte. 


Bon à savoir : il existe aussi des entrebâilleurs de fenêtre qui renforcent la sécurité des ouvrants situés à des endroits exposés. 

Judas

Ce dispositif est un viseur optique permettant d’identifier le visiteur sans qu’il sache qu’il est observé. De petite taille, incassable, ce "voyeur" est fabriqué en différents matériaux (laiton, aluminium…). Il faut compter environ 25 euros pour un modèle haut de gamme en laiton. Le judas peut être couplé à un capteur haute résolution ou à une petite caméra, ce qui fait évidement grimper les tarifs. Le prix de ces dispositifs (capteur + écran) démarre autour de 60/80 euros pour un produit fiable.


La pose du judas nécessite le perçage de la porte. Cette petite ouverture permet de passer le tube dont l’extrémité intérieure s’obture avec un cache. L’optique est un "fish-eye", aussi appelé œil de bœuf. Elle offre un champ de vision élargi sur la personne située derrière le battant.


Les services d’un serrurier sont utiles pour choisir un modèle adapté à l’épaisseur de la porte. Il existe en effet des œilletons conçus pour des épaisseurs de 25 à 41 mm, certains modèles allant de 37 à 85 mm. 


Pour l’esthétique, le judas se place, en largeur, au centre du panneau à hauteur des yeux. La hauteur à privilégier est celle permettant au plus petit des adultes occupant le logement de voir à travers ce petit périscope.  

La  Chaîne Immobilière vous est présentée par CENTURY  21

Plus d'articles

Sur le même sujet