13h de France 2 : la chaîne fait une bourde et présente ses excuses

TÉLÉ

MEA-CULPA - Jeudi, France 2 a fait une grosse bourde. Dans son JT, la chaîne proposait le témoignage d'un cadre vantant les mérites de l'assurance-vie. Seulement voilà, il s'agissait d'un employé de Groupama...

Dans le journal de 13 Heures de ce vendredi, Marie-Sophie Lacarrau a présenté ses excuses aux téléspectateurs. En cause ? Le témoin d'un reportage sur l'assurance-vie. Le problème est que ce dernier, présenté comme un simple épargnant, n'est autre qu'un employé du groupe d'assurances Groupama. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que la chaîne du service public fait appel à lui puisqu'en décembre 2014, il était déjà intervenu dans un sujet traitant des retraites.

"Pas de conflit d'intérêts dans ce témoignage"

France 2 a donc décidé de faire son mea-culpa suite à cet incident. "Hier, nous vous avons parlé des alternatives au livret A, dont le taux va baisser samedi 1er août. Dans notre reportage, nous vous avons présenté le témoignage de cet épargnant, Jocelyn Bessone, qui a fait le choix de l'assurance-vie", explique la journaliste Marie-Sophie Lacarrau.

"Nous avions déjà interviewé cette personne en décembre dernier dans le cadre d'un focus sur les cadres qui préparent leur retraite. Hier, nous avons omis de préciser que ce témoin est aussi salarié de Groupama. Il travaille pour ce groupe d'assurances, mais dans l'événementiel", poursuit-elle en précisant cependant qu'il n'y avait "pas de conflit d'intérêts dans ce témoignage". "Nous avons manqué de vigilance. Nous vous prions de nous en excuser", a-t-elle conclu.

A VOIR AUSSI >> L'interview de Bachar al-Assad par France 2 indigne la majorité

Sur le même sujet

Lire et commenter