3 bonnes raisons de regarder "2 Broke Girls", ce soir sur HD1

3 bonnes raisons de regarder "2 Broke Girls", ce soir sur HD1

SÉRIE TÉLÉ - Pendant que les programmes de fêtes de fin d'année parsèment les chaines de télé, HD1 débute la diffusion de la série américaine "2 Broke Girls". Quatre premiers épisodes parfaits pour une soirée tranquille sur son canapé !

Alors que les USA en sont déjà à la quatrième saison, en France nous découvrons la série qui fait les beaux jours de la chaine CBS. HD1 démarre la diffusion de cette sitcom à l'humour décalé et corrosif ce soir, à 20h45. Voici trois bonnes raisons de regarder cette série créée par Michael Patrick King (Sex and the City) et Whitney Cummings. 

► Parce que c'est l'anti "Sex and the City"

Loin, très loin de Manhattan et ses enseignes de luxe, 2 Broke Girls raconte le quotidien de Max et Caroline, deux filles fauchées, serveuses dans un dinner miteux. Max, la brune vit à Brooklyn, achète des fringues dans des friperies et cuisine à merveille les cupcakes. Caroline, la blonde est une ancienne jeune fille des très beaux quartiers, richissime puis ruinée suite aux fraudes de son père. Elle va devenir la colocataire de Max et toutes deux vont apprendre à vivre ensemble et s'entraider pour monter une pâtisserie afin que Max puisse vendre ses petites douceurs. On est donc très loin des déambulations de Carrie et Samantha dans les plus beaux clubs de Manhattan entre deux brunchs et une session shopping. 

► Parce que c'est drôle 

Avec son humour pétaradant et ses répliques cyniques, Max, interprétée par Kat Dennings est une jeune fille un peu désabusée mais toujours dans les bons coups pour s'en sortir. Ce qui donne lieu à des gags et des arnaques parfois foireuses mais plutôt efficaces. Le petit plus ? Le duo Max Black/Caroline Channing fonctionne à merveille. 

Le casting est efficace 

Taillée dans un format sitcom, 2 Broke Girls est efficace dans sa dynamique. On rigole souvent aux vannes de Max mais cela n'est pas là, son seul atout. Le reste du casting est tout aussi loufoque. Entre Han Lee, l'employeur du duo et souffre-douleur de ses employés, Oleg, le cuisinier ukrainien libidineux et Earl, l'ancien musicien de jazz très ami avec Max, tout a été pensé pour que les profils soient aussi décalés que drôles. 


Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Variant Omicron : le PDG de Moderna juge prématuré de se prononcer sur l'efficacité de la 3e dose

EN DIRECT - Présidentielle : "Eric Zemmour a créé sa campagne sur des propos chocs et il se plaint aujourd'hui"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.