3 bonnes raisons de regarder "3%" sur Netflix

DirectLCI
SÉRIE - Parce qu’il y a toujours quelque chose à regarder à la télévision, "La Médiasphère" a sélectionné pour vous le programme du jour. Aujourd'hui, "3%" sur Netflix.

Il n'y a pas que les séries américaines dans la vie. Le Brésil se met avec succès à la fiction avec "3%", un feuilleton sombre et futuriste produite par Netflix. Et c'est drôlement bien. 

  • 1Parce que c'est la première série brésilienne originale de Netflix

    Du Brésil, on connaît la Caïpirinha, la bossa-nova ou encore la passion pour le football. Moins les séries. Netflix répare cette injustice avec "3%", une plongée sombre et angoissante dans une société futuriste divisée en deux. Les riches, qui représentent 3% de la population, vivent dans l'opulence sur une île baptisée l'Offshore. Quant aux pauvres, ils survivent dans des conditions inhumaines. Leur seul espoir ? A 20 ans, ils peuvent tenter de rejoindre l'élite après avoir passé une série d'épreuves. Mais seuls 3% d'entre eux y parviennent…
  • 2Parce que c'est une allégorie de la société dans laquelle nous vivons

    Si au premier abord, "3%" ressemble à un remake de "Hunger Games", la série réalisée par César Charlone (chef opérateur de "La Cité de Dieu") est une critique acerbe de la société dans laquelle nous vivons. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si "3%" se déroule au Brésil, un des pays les plus inégalitaires de la planète. Angoissante et très bien réalisée, la fiction pose une question essentielle et malheureusement actuelle : jusqu'où est-on prêt à aller pour améliorer sa condition ?
  • 3Parce que les jeunes comédiens sont intenses

    Emmené par une bande de jeunes comédiens aussi talentueux qu'intenses, 3% dresse le portrait d'une jeunesse broyée mais qui a encore envie d'y croire. Comme Michele (Bianca Comparato), une jeune femme qui souhaite retrouver son petit ami passé chez les plus riches ou encore Fernando (Michel Gomes), un jeune homme coincé dans un fauteuil roulant et à la volonté de fer. Parviendront-ils à s'en sortir ?

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter