3 bonnes raisons de regarder "C'est pas de l'amour", ce mercredi sur France 2

TÉLÉ

THERAPIE DE CHOC – C'est un sujet dont il ne faut jamais hésiter à parler. France 2 diffuse "C'est pas de l'amour", une fiction qui aborde le thème de la violence conjugale avec Marie Guillard, auréolée du prix de la meilleure interprétation féminine au Festival de la fiction TV de La Rochelle en 2013.

Parce que c'est un sujet dont il faut parler
Après le succès rencontré par L'emprise sur TF1 (8,6 millions de téléspectateurs en janvier dernier), c'est au tour de France 2 d'aborder un sujet sensible, mais dont il est essentiel de parler : la violence conjugale. Laëtitia, une jeune mère au foyer, découvre que sa voisine, Hélène, est victime de violences conjugales. Harcelée par son mari, un médecin en apparence charmant, Hélène refuse de se considérer comme une victime. Pire, elle couvre son mari. Laëtitia décide de tout faire pour la sauver de cet enfer.

Parce que les comédiens sont convaincants
Dans le rôle de Laëtitia, on retrouve Marie Guillard. La comédienne récompensée du prix de la meilleure interprétation féminine au Festival de la fiction TV de La Rochelle en 2013, donne la réplique à Déborah François. Bouleversante dans la peau d'une femme brisée, la jeune femme poursuit une belle carrière depuis son César du meilleur espoir féminin pour Le Premier Jour du reste de ta vie. Quant au rôle du mari violent, il a été confié à Benjamin Bellecour que l'on a pu voir dans Julie Lescaut, Franck Keller ou encore Kaboul Kitchen.

Parce que France 2 prolonge la soirée avec des témoignages poignants
Après le téléfilm, la chaîne proposera un numéro de "Dans les yeux d'Olivier" consacré à ces femmes en danger. Et les chiffres font froid dans le dos : en France une femme meurt sous les coups de son compagnon tous les trois jours. Comment font-elles pour résister à autant de violence ? Pourquoi ont-elles honte d'en parler ? Quelles sont les mesures mises en place pour les protéger ? Olivier Delacroix est allé à la rencontre de ces femmes brisées qui ont accepté de se confier.

C'est pas de l'amour, à 20 h 55 sur France 2, suivi de "Dans les yeux d'Olivier", à 22 h 25.

À LIRE AUSSI >> "L'Emprise" fait un carton sur TF1

Lire et commenter