3 bonnes raisons de regarder "Dix pour cent", ce mercredi sur France 2

TÉLÉ
COULISSES – C'est l'une des séries les plus attendues de cet automne. France 2 donne le coup d'envoi de "Dix pour cent", sa fiction sur les agents de cinéma. Un projet jubilatoire inspiré de la vie de Dominique Besnehard, qui a vécu pendant 20 ans dans l'ombre des plus grandes stars françaises.

Parce que tout est vrai (ou presque)
Il a été le confident des plus grandes stars françaises. Dominique Besnehard lève le voile sur le métier d'agent artistique dans Dix pour cent, la série qu'il a imaginée pour France 2. Inspirée de sa propre expérience dans les coulisses du 7e art, la fiction raconte le quotidien de quatre agents artistiques prêts à tout pour décrocher les meilleurs rôles pour leurs protégés. "Toutes les anecdotes sont authentiques", confirme Dominique Besnehard qui a pioché dans ses souvenirs pour donner de la matière aux scénaristes de la fiction réalisée (entre autre) par Cédric Klapisch (il a signé les deux premiers épisodes).

Parce que les célébrités n'ont pas peur de se moquer d'elles-mêmes-mêmes
Qui a dit que les comédiens ne savaient pas faire preuve d'auto-dérision ? Si Dominique Besnehard a essuyé de nombreux refus ("il faut du courage quand même pour se moquer de soi", estime l'ex-agent), les acteurs qui l'ont suivi dans son projet ont joué le jeu à fond. On y découvre notamment Cécile de France se faire virer d'un film de Tarantino parce qu’elle est trop vieille, Julie Gayet et Joey Starr obligés de tourner une scène d’amour alors qu'ils se détestent cordialement ou encore Nathalie Baye et Laura Smet régler leurs comptes devant la caméra. Réjouissant.

Parce que tous les rôles sont soignés
Il n'y a pas que les stars dans la vie. Si Dix pour cent fonctionne aussi bien c'est parce que la série propose également une galerie de personnage drôles et attachants. Que ce soient les quatre agents du film emmenés par l'excellente Camille Cottin, la "connasse" de Canal+, que l'on va adorer détester, ou les assistants qui se font martyriser sans broncher, on suit avec délice les petits tracas de tous ceux qui travaillent dans l'ombre des célébrités, quitte à s"oublier. "Ce métier est un sacerdoce, confirme Besnehard. Moi je suis entré en religion avec les acteurs. Aujourd'hui, je suis très heureux de ne plus le faire".

Dix pour cent, ce soir à 20h55 sur France 2.

Sur le même sujet

Lire et commenter