3 bonnes raisons de regarder "Face au pouvoir : les 100 ans du canard enchaîné " sur Paris Première

DirectLCI
DOCUMENTAIRE - Parce qu’il y a toujours quelque chose à regarder à la télévision, "La Médiasphère" a sélectionné pour vous le programme du jour. Aujourd'hui, "Face au pouvoir : les 100 ans du canard enchaîné " à 23 h 05 sur Paris Première.

Ça fait 100 ans qu'il bouscule le pouvoir. Paris Première consacre un documentaire au "Canard enchaîné", le journal qui n'a pas peur de lancer des pavés dans la mare. 

  • 1Parce que c'est un journal à la longévité exceptionnel

    Malgré son grand âge, il n'a rien perdu de sa verve. Alors qu'il a fêté ses 100 ans en septembre 2015, Paris Première propose un documentaire sur les coulisses du "Canard enchaîné". Réalisé par Michaël Moreau, le film revient sur les débuts de la célèbre feuille de chou satirique née durant la Première Guerre mondiale pour contrer la presse officielle muselée par la censure. "Le Canard n'est ni de droite, ni de gauche, il est de l'opposition, contre le pouvoir en place", assure Erik Emptaz, rédacteur en chef de l'hebdomadaire.
  • 2Parce qu'il n'a pas peur des scandales

    L'affaire des diamants de Bokassa offerts à Valérie Giscard d'Estaing, le passé vichyste de Maurice Papon, les déboires de Jean et Xavière Tibéri ou plus récemment les dépenses de Matthieu Gallet, "Le Canard enchaîné" n'a jamais eu peur de dénoncer des scandales politiques. C'est sous l'impulsion de Claude Angeli que l'hebdomadaire devient, dans les années 70, un véritable journal d'investigation. Un des premiers à en faire les frais fut Jacques Chaban-Delmas, alors premier ministre de Georges Pompidou, épinglé par "Le Canard" parce qu'il ne payait pas ses impôts…
  • 3Parce que la discrétion ça paie

    Mais comment "Le Canard" fait-il pour dénicher tous ces scoops ? Le documentaire donne la parole à des collaborateurs de l'hebdomadaire, ainsi qu'à des politiques pour lever le voile sur cette institution parmi les plus secrètes. Alternant témoignages inédits et archives télévisuelles, "Face au pouvoir : les 100 ans du canard enchaîné" est la preuve que la discrétion et le travail dans l'ombre finissent par payer.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter