Programme TV : 3 bonnes raisons de regarder "La folle histoire de François Damiens" sur C8

DirectLCI
DOCUMENTAIRE - Parce qu’il y a toujours quelque chose à regarder à la télévision, "La Médiasphère" a sélectionné pour vous le programme du jour. Aujourd'hui, "La folle histoire de François Damiens" à 21 heures sur C8.

C'est le comédien belge que le cinéma français s'arrache. C8 diffuse ce soir un documentaire sur François Damiens, l'humoriste fantasque que le public a découvert grâce aux caméras cachées de François L'Embrouille. 

  • 1Parce qu'on ne se lasse pas de ses caméras cachées

    2004, le public français découvre avec stupéfaction les caméras cachées de François l'embrouille. Derrière ce personnage irrévérencieux et doté d'une mauvaise foi à toute épreuve, on découvre François Damiens, comédien belge aussi génial que déjanté. A lui tout seul il révolutionne l'exercice de la caméra cachée devenu un peu ringard. "Son idée de génie a été d'en faire des sketchs complets et de ne plus centrer l'action sur les réactions des passants mais sur lui. Résultat : des mini one man show jubilatoires.
  • 2Parce qu'il a débarqué au cinéma (un peu) par hasard

    Face au succès grandissant de ses caméras cachées, François Damiens est obligé d'abandonner le costume de Didier l'Embrouille devenu désormais trop connu. Il trouve alors refuge au cinéma où il peut laisser libre court à sa folie. C'est grâce à Eric et Ramzy, qu'il tente de piéger, que François Damiens fait ses premiers pas au cinéma. Ils le présentent à Michel Hazanavicius qui lui offre un rôle dans "OSS 117 : Le Caire, nid d'espions". Mais c'est "L'Arnacoeur" et surtout "La famille Bélier" qui font de lui un comédien incontournable.
  • 3Parce que dans la vraie vie, c'est un chic type

    C'est bien connu, il ne faut pas se fier aux apparences. Horripilant et mal élevé à l'écran, dans la vraie vie, François Damien est un type bien. Véritable autodidacte doté d'un sens aigu de l'observation, une fois que la caméra s'arrête de tourner il redevient pudique et timide. "C'est des mecs les plus gentils que j'ai croisé dans ma vie", explique Ramzy Bédia. "Petit il était assez semblable à ce qu'il est aujourd'hui", explique son frère Mathieu qui lève le voile sur le personnage. "Il n'essaie pas d'être drôle, ses caméras cachées sont plus des aventures humaines, c'est pour cela qu'elles ont été appréciées aussi longtemps. Elles sont toutes touchantes, c'est ce que François fait le mieux".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter