3 bonnes raisons de regarder "Prodiges", ce soir sur France 2

3 bonnes raisons de regarder "Prodiges", ce soir sur France 2

DirectLCI
PROGRAMME TV - Après de longs mois d'absence, le télé-crochet de France 2 revient ce samedi 26 décembre. Au programme : de nouveaux talents, et trois bourses d'études à décrocher.

Un an après la victoire de Camille, une violoniste de 15 ans, le télé-crochet de France 2 "Prodiges" est de retour sur le petit-écran ce samedi 26 décembre. A l'animation, on retrouve toujours Marianne James, soutenue par les membres du jury, le danseur étoile Patrick Dupond, la soprano Élizabeth Vidal et le violoncelliste Gautier Capuçon. Un programme à ne pas louper.

Trois candidats vont recevoir une bourse d'études
L'année dernière, c'est la musicienne de l'édition, Camille Bethollet, qui recevait le titre de Prodige 2014 ainsi qu'une bourse d'études. Cette année, le jury triple la mise, puisque un enfant par catégorie recevra la précieuse aide pour ses études : un musicien, un chanteur et un danseur. Mais pour le grand vainqueur, cette bourse sera doublée et s'accompagnera du titre Prodige 2015.

L'émission change des télé-crochets habituels
Loin des univers de The Voice, Nouvelle Star ou Incroyable Talent, Prodiges recherche des talents classiques, et non pas les stars susceptibles de faire le buzz demain. Cette année, les talents en compétition seront accompagnés par l'Orchestre national du Capitole de Toulouse. Une véritable chance pour ces jeunes artistes.

La saison 1 a remporté un beau succès
Prodiges était un pari un peu risqué, mais qui a payé. En terme d'audiences, le programme a été une bonne surprise pour France 2 en réunissant plus de 4 millions de téléspectateurs. Cette deuxième saison est donc particulièrement attendue par le public.

Prodiges, à découvrir ce soir sur France 2 à 20h55.

A LIRE AUSSI
>> Vu de Twitter : Les Twittos sous le charme des 'Prodiges' sur France 2
>> "The Voice 5" : on a assisté aux premières auditions à l'aveugle

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter