3 bonnes raisons de regarder "Sacrés Français ! La story des frenchies qui font danser le monde" sur C Star

DirectLCI
DOCUMENTAIRE - Parce qu’il y a toujours quelque chose à regarder à la télévision, "La Médiasphère" a sélectionné pour vous le programme du jour. Aujourd'hui, "Sacrés Français ! La story des frenchies qui font danser le monde" à 22 h 50 sur C Star.

Ce soir, c'est le week-end. Pour vous mettre en condition, pourquoi ne pas revoir "Sacrés Français ! La story des frenchies qui font danser le monde", le documentaire musical que C Star rediffuse ce soir ? De quoi mettre un peu d'ambiance dans votre salon. 

  • 1Parce que ça donne envie de danser

    Ils sont français et ils font bouger la planète. De New-York à Ibiza en passant par Miami ou Moscou, tout le monde connaît David Guetta, Bob Sinclar, C2C, Daft Punk, Martin Solveig, Cassius ou encore Justice. Et bien qu'ils chantent en anglais, pas de doute : leur musique comporte une petite french touch qui leur a permis de s'exporter dans le monde entier. "Sacrés Français ! La story des frenchies qui font danser le monde" propose une revue de ces artistes made in France qui ont su dépasser les frontières. Face à cette succession de tubes, on vous met au défi de ne pas avoir envie de transformer votre salon en dancefloor.
  • 2Parce que DJ est devenu un job glamour

    Si autrefois les Disc-Jockey étaient des hommes de l'ombre, aujourd'hui impossible pour Bob Sinclar ou David Guetta de passer inaperçus. Contrairement aux Daft Punk qui a ont mis un point d'honneur à préserver leur identité, les DJ jouent beaucoup sur leur image. L'exemple le plus parfait étant David Guetta, véritable star qui transforme tout ce qu'il touche en or. Usine à tubes à lui tout seul, il peut se targuer d'avoir collaboré avec les Black Eyed Peas, Snoop Dogg, Kelly Rowlands, Rihanna ou encore Madonna. Guetta est même entré au Guinness Book des records avec "I got a feeling", titre qui est resté 14 semaines en tête des charts américains.
  • 3Parce que ça fait 40 ans que ça dure

    Contrairement à ce que l'on peut penser, la fameuse french touch n'est pas un phénomène récent. Avant Daft Punk ou C2C, il y avait déjà Marc Cerrone, Patrick Hernandez, Ottawan ou encore Patrick Juvet. Sans oublier les mythiques Village People, groupe américain certes, mais produit par deux Français, Jacques Morali et Henri Belolo. C'est en marchant dans les rues du quartier du Village, à New York que le duo a l'idée de créer un groupe qui symboliserait le mythe du mâle américain sous toutes ses formes. Résultat : des millions de disques vendus et un tube ("In the navy") devenu l'hymne de la marine américaine.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter