3 bonnes raisons de regarder "Starbuck", ce mercredi soir sur France 4

3 bonnes raisons de regarder "Starbuck", ce mercredi soir sur France 4

DirectLCI
COMEDIE – Rien à voir avec une marque de café ou un personnage de "Moby Dick" : "Starbuck" est une comédie québécoise de Ken Scott, tendre et désopilante, sur un brave type qui s'aperçoit qu'il est le géniteur de 533 enfants après plusieurs dons de sperme.

Parce que le scénario est un réservoir à gags
David Wozniak est un grand enfant de 42 ans qui vit dans le quartier de Mile-End, à Montréal. Sa compagne est enceinte, mais elle doute que David soit assez mature pour être père. Or, il y a vingt ans, il avait vendu son sperme à une clinique de fertilité pour gagner de l'argent, sous le pseudonyme de Starbuck. Un avocat vient alors lui apprendre qu'il est le géniteur de 533 enfants, aujourd'hui âgés d'une vingtaine d'années, et que 142 d'entre eux veulent le rencontrer...

Parce que c'est l'un des plus gros succès du cinéma québécois
Sorti en 2011 au Canada, ce film a été l'un des plus gros succès de l'année dans son pays. Inspiré d'un fait divers réel qui avait défrayé la chronique, Starbuck est irrésistible par ses répliques dignes du meilleur stand up, tout en égratignant la législation floue qui entourait alors les dons de sperme au Québec. L'humoriste Patrick Huard, ex-mari de Lynda Lemay, porte à bout de bras cette comédie bien de son époque avec son air ahuri et sa grande tendresse.

Parce que les remakes américain et français sont nuls
L'Inde a été le premier pays à faire son remake de Starbuck, en prenant plusieurs libertés avec le scénario. Approché par Dreamworks et Steven Spielberg, le réalisateur Ken Scott s'est vu proposer de mettre en scène lui-même un remake américain : Delivery Man, sorti en 2013, avec Vince Vaughn dans le rôle principal. Un flop comparable au remake français : Fonzy, d'Isabelle Doval, qui y dirigeait son mari José Garcia. Rien ne veut l'original, ne serait-ce que pour l'accent québécois de ses personnages.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter