3 bonnes raisons de regarder "The Get Down" sur Netflix

TÉLÉ
DirectLCI
FICTION – Parce qu’il y a toujours quelque chose à regarder à la télévision ou en streaming légal, "La Médiasphère" a sélectionné pour vous le programme du jour. Aujourd’hui, "The Get Down", disponible depuis le 12 août sur Netflix.

Votre week-end n’est pas encore organisé et vous avez prévu de rester tranquille chez vous ? C'est l'occasion de regarder The Get Down, la nouvelle série de Netflix dont les six premiers épisodes ont été mis en ligne le 12 août dernier. Une fiction musicale en six épisodes sur les débuts du hip hop plus politique qu’elle n’y paraît.

  • 1Parce qu’on est curieux de voir la première série de Baz Luhrmann

    "The Get Down" c’est l'histoire d'un groupe de jeunes afro-américains à une époque où New York est au plus bas et qui veulent faire entendre leur voix par de nouveaux moyens. Leur but ? Lancer une véritable révolution artistique. Ezekiel Figuero (Justice Smith) et ses amis Marcus Kipling (Jaden Smith, le fils de Will), Ra-Ra Kipling (Skylan Brooks) et Boo-Boo Kipling (T.J. Brown Jr.), des graffeurs, danseurs et chanteurs, vont faire une rencontre qui va complètement changer leur destin. Et lancer définitivement le mouvement hip hop.
  • 2Parce que l’enthousiasme de ses héros est communicatif

    Avec "The Get Down" on ne suit pas seulement l’histoire, on la vit. Les personnages naviguent à une époque où la criminalité, la pauvreté et le racisme rythme leur quotidien. On est plongé dans cette misère sociale où l’espoir est pourtant plus présent que jamais. On vibre aux côtés de ces jeunes héros qui découvrent une nouvelle manière d'écouter et de faire la musique grâce à Shaolin Fantastic (Shameik Moore), et avec la jeune Mylene (Herizen F. Guardiola), qui veut devenir une star du Disco malgré l’interdiction de son père (Giancarlo Esposito).
  • 3Parce que la bande-son est un bijou

    Pour accompagner l’univers ambitieux et démesuré de Baz Luhrmann il fallait des musiques à la hauteur. Au-delà des block parties organisées, ces grandes fêtes où DJs enchaînent les morceaux pour trouver le beat parfait, la série est rythmée par des tubes ultraconnus et des morceaux originaux de Grandmaster Flash, Kurtis Blow, Kool Herc, Afrika Bambaataa ou encore Nas.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter