Accusée de "violence éducative", l'émission "Super Nanny" se retrouve dans le viseur du CSA

Accusée de "violence éducative", l'émission "Super Nanny" se retrouve dans le viseur du CSA

POLÉMIQUE – La thérapeute Bernadette Gauthier a lancé une pétition contre le programme "Super Nanny" dont elle dénonce les méthodes violentes. Le texte sera examiné la semaine prochaine par le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Super Nanny est-elle dangereuse pour les enfants ? C'est ce que semble penser Bernadette Gauthier, une thérapeute spécialisée dans l'aide à la parentalité. Comme elle l'a confié au Parisien, cette militante l'éducation  "positive et bienveillante", condamne les méthodes de Sylvie Jenaly, alias Super Nanny, qu’elle assimile à de la "violence éducative".

"Tirer les enfants par les bras quitte à risquer de déboîter une épaule, les isoler, même très jeunes, au risque de provoquer chez eux des séquelles psychologiques", explique la Nantaise de 57 ans qui a adressé une pétition au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et à François Hollande pour réclamer la suppression de l'émission.

Je ne juge pas ces parents en détresse. Mais c'est le problème des adultes s'ils veulent se mettre en avant, pas celui des enfants.- Bernadette Gautier

Le texte signé par 2000 personnes dénonce des "situations dégradantes" où elle qui a succédé à feu Cathy Sarraï "humilie, fait plier" les petits, ou au contraire leur "impose des câlins". Mais, au-delà, c’est le concept même du programme qu’elle condamne. "Je ne juge pas ces parents en détresse Mais c'est le problème des adultes s'ils veulent se mettre en avant, pas celui des enfants", estime Bernadette Gautier. "Dans un récent épisode, on voyait une mère brosser les dents de son garçon de 11 ans. Imaginez les réactions à l'école, le regard des autres, les moqueries", pointe-t-elle encore. 

Sylvie est une grande professionnelle de l’éducation- La société de production Shine France

Alors que le CSA examinera sa requête la semaine prochaine, TF1 n'a pas souhaité commenter ces accusations. C'est la société de production Shine France, qui a réagi via un communiqué. "Sylvie est une grande professionnelle de l’éducation, qui, depuis près de 20 ans, défend un seul et même objectif : le bien-être des enfants. Elle prône une éducation basée sur les valeurs de l’écoute, de l’échange, de la communication au travers de règles et d’un cadre nécessaire aux enfants", explique le producteur de l'émission. 

Pas question de jeter la pierre à Sylvie Jenaly, au contraire. "Elle a enfilé son costume de Super Nanny il y a maintenant 3 ans et est venue en aide avec succès à 55 familles, s’occupant ainsi de plus de 200 enfants. Super Nanny est un véritable soutien pour ces familles en demande d’aide avec qui elle est toujours en contact. Elle leur apporte de précieux conseils et les clés pour une meilleure gestion de l’éducation de leurs enfants."

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Proche-Orient : Biden exprime son soutien au cessez-le-feu auprès de Netanyahu

    Gérald Darmanin s'invite à la manifestation des policiers devant l'Assemblée le 19 mai

    La Commission européenne préconise-t-elle réellement de fixer la retraite à 70 ans ?

    EN DIRECT - Covid-19 : 22.749 personnes hospitalisées, dont 4189 en réanimation, la baisse se poursuit

    La Mexicaine Andrea Meza sacrée Miss Univers, Amandine Petit aux portes du top 10

    Lire et commenter

    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.