Agression sexuelle dans TPMP : s'il avait su, Jean-Luc Lemoine se serait "abstenu"

TÉLÉ

BAD BUZZ - Dans une interview accordée à "Voici", le chroniqueur de "Touche Pas à Mon Poste", Jean-Luc Lemoine, est revenu sur la polémique entourant la séquence choc entre Cyril Hanouna et Capucine Anav lors des questions 4/3 la semaine dernière, déclarant qu'il se serait "abstenu"de la diffuser s'il avait su.

Les signalements du CSA envers "Touche Pas à Mon Poste" ? Pour Jean-Luc Lemoine, les choses ont pris une tournure disproportionnée. Interrogé par Voici, l'humoriste et chroniqueur de l'émission sur C8 est longuement revenu sur cette polémique ainsi que les nombreuses dénonciations du CSA à l'encontre de l'émission.

Parmi elles, la séquence entre Cyril Hanouna et Capucine Anav lors de l'émission du 9 décembre dernier, où le présentateur pose la main de sa chroniqueuse sur son sexe, ainsi que le geste déplacé de Jean-Michel Maire en octobre dernier, qui avait embrassé la poitrine d'une femme qui n'était pourtant pas consentante. A deux reprises, TPMP avait déclenché une polémique sur les réseaux sociaux, les internautes dénonçant une agression sexuelle en direct. 

"Je crois qu’il ne faut pas tout mélan­ger", déclare Jean-Luc Lemoine. Sinon, ça veut dire que tous les gens qui, un jour, t’ont dit : 'Dis camion' et ont répondu : 'Pouet ! pouet !' en te touchant les seins, t’ont agres­sée sexuel­le­ment ? Non, ils t’ont juste fait un truc lour­dingue. En plus, c’est moi qui ai isolé la séquence avec Cyril et Capu­cine pour mes ques­tions en 4/3. Si j’avais pu imagi­ner une seule seconde ce que ça provoque­rait, je me serais abstenu !" 

Aujourd’­hui, c’est beau­coup plus facile de signa­ler qu’a­vant. Il suffit d’un tweet- Jean-Luc Lemoine

S'il semble éprouver des regrets, Jean-Luc Lemoine n'hésite toutefois pas à tacler Audrey Pulvar, qui s'était insurgée sur les réseaux sociaux. "Dans ce cas précis, je trouve ça très oppor­tu­niste. Mais ça veut dire que son Twit­ter fonc­tionne encore. On a eu des doutes pendant la crise à i-Télé… (Rires)", a-t-il déclaré en référence à son silence lors de la grève de la chaîne iTélé pour laquelle elle travaille. 

La journaliste n'est néanmoins pas la seule a avoir pointé du doigt la séquence : les internautes ont eu aussi réagi en masse, entraînant un énième signalement de la part du CSA envers TPMP. Mais pour Jean-Luc Lemoine, la hausse du nombre d'avertissements est en partie due aux moyens de communication instantanés en ligne : "Aujourd’­hui, c’est beau­coup plus facile de signa­ler qu’a­vant. Il suffit d’un tweet", justifie-t-il. 

"Alors, d’un côté tant mieux,  mais là, on est à la limite de l’in­ci­ta­tion. Main­te­nant, les gens regardent l’émis­sion en analy­sant tout, c’est nouveau…" La preuve ? "Il y a quelques années, par exemple, j’avais montré une séquence où Enora m’avait touché le sexe et personne ne s’en était offusqué  !" Avant de nuancer : "Je suis le premier à penser qu’une agres­sion sexuelle, c’est quelque chose de très grave et de condam­nable."

En vidéo

TPMP : Cyril Hanouna piège Capucine Anav et lui fait toucher son sexe

Voir aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter