Ali Baddou, Maïtena Biraben, Michel Denisot : que deviennent les anciens de Canal+ à la rentrée ?

TÉLÉ
MERCATO - Après le grand ménage entrepris par Vincent Bolloré, de nombreux animateurs ont été évincés de la chaîne cryptée à la fin de la saison dernière. Entre ceux qui ont rebondi et ceux dont on a perdu la trace, LCI.fr fait le point.

  • 1Ali Baddou

    Ali Baddou a enfin retrouvé du boulot. L'ex-animateur du "Supplément", remercié par Canal+ en juin dernier après sept années de bons et loyaux services, intègre ce vendredi la matinale de Patrick Cohen sur France Inter. Une fois par semaine à 7 h 50 (soit la case la case qu'occupait précédemment Léa Salamé) il proposera une interview avec un "invité inhabituel dans les médias pour aider les auditeurs à avoir du recul sur le débat public", comme l'a expliqué au Parisien Laurence Bloch, la directrice de la radio.
  • 2Maïtena Biraben

    Maïtena Biraben Après une année mouvementée (c'est peu de le dire) aux manettes du "Grand Journal", Maïtena Biraben a elle aussi été poussée vers la sortie. Présente sur Canal+ depuis 2004 où elle a animé "Nous ne sommes pas des Anges", "Les Nouveaux Explorateurs", "La Matinale" ou encore "Le Supplément", la journaliste a décidé de prendre du recul. Comme elle le précise sur son compte Twitter, elle "ne travaille plus" et "pense". Fera-t-elle un retour surprise en cours de saison sur une chaîne concurrente ?
  • 3Michel Denisot

    Présent depuis la création de Canal+, Michel Denisot a lui aussi été évincé de la chaîne cryptée. Figure historique du groupe, il a présenté de nombreuses émissions ("Mon Zénith à moi", "La Grande Famille", "Le Grand Journal" ou encore "Le Journal du Cinéma") et enchaîné les postes à responsabilités (directeur des sports, directeur général délégué début 2011 et même président de la chaîne i-TELE). Actuellement Directeur de la rédaction de l'édition française de "Vanity Fair", il n'a jusqu'à présent pas trouvé refuge sur une autre chaîne.
  • 4Yann Barthès

    Aux commandes du "Petit Journal", l'émission la plus irrévérencieuse de la chaîne, on ne donnait pas cher de la peau de Yann Barthès. Remercié lui aussi, le présentateur a rebondit là où on ne l'attendait pas : dans le groupe TF1. Débauché par Ara Apikian (le nouveau directeur des programmes de TF1, anciennement patron de D8 et D17), il présentera "Quotidien", tous les jours à 19 h 10 sur TMC ainsi qu'un talk-show sur TF1 le samedi en deuxième partie de soirée où il retracera la carrière de plusieurs invités avec impertinence.
  • 5Bruce Toussaint

    Une page se tourne pour Bruce Toussaint. Ex-présentateur star de i-Télé, la chaîne d'information du groupe Canal+, il coanimera à partir du 3 septembre "C dans l'air" du vendredi au samedi en alternance avec Caroline Roux qui se charge elle du lundi au jeudi. Le duo prendra la place de Yves Calvi, débauché quant à lui par LCI.
  • 6Ophélie Meunier

    Son départ a fait grand bruit. Aux manettes du "Tube", l'émission médias de Canal+ la saison dernière, la jolie présentatrice a tapé dans l'œil de Nicolas de Tavernost, le big boss de M6, qui a tout fait pour la débaucher. Résultat : Ophélie Meunier prendra les commandes de "Zone Interdite" dès le dimanche 4 septembre à la place de Wendy Bouchard. Elle fait également office de joker du "19 : 45", le journal télévisé de M6, depuis le 18 juillet.

Et aussi

Lire et commenter