Alix : ''Il y avait beaucoup de tensions sexuelles''

Alix : ''Il y avait beaucoup de tensions sexuelles''

TÉLÉ
DirectLCI
INTERVIEW – Qui recevra la dernière rose du ''Bachelor'' ? Ce lundi 28 avril à 20h45 sur NT1, l'heure de la finale a sonné. Après l'élimination de Martika, la semaine dernière, qui a attiré 900 000 téléspectateurs (3,5% de parts de marché), Paul va devoir choisir entre Elodie et Alix. Les candidates, au caractère totalement opposé, devront tout faire pour convaincre le jeune homme. Cette dernière se confie à metronews au sujet de sa concurrente, mais également du comportement trop entreprenant du célibataire le plus convoité de France.

Méfiez-vous de l'eau qui dort
Aucune candidate ne la redoutait. Et pourtant, Alix pourrait bien créer la surprise lors de la finale de Bachelor. Douce et gentille, la demoiselle est très différente des autres prétendantes, plus exubérantes. A 25 ans, cette chargée de relations publiques, originaire de Toulouse, est littéralement tombée amoureuse pendant l'émission. Alors qu'elle ne s'attendait pas à aller si loin dans l'aventure, la jeune femme, très fleur bleue, a toujours attendu le prince charmant. Reste à savoir si Paul fera d'elle sa princesse.

Elodie, une concurrente redoutable
Il y a à peu près 5 semaines de tournage. Le stress et les autres émotions étaient décuplés. Le fait d'arriver en finale avec une fille comme Elodie, ce n'était pas pour me rassurer (rires). On est très différente, nos caractères sont très divergents. Elle se vend très bien et elle a énormément confiance en elle. Moi, pas du tout ! Mais Paul aime que les femmes aient un côté naturel et discret.

Paul, le mec parfait ?
Physiquement, il est quand même super canon ! Sinon, j'aime son côté très simple. Il vient d'un petit patelin comme moi, son papa était agriculteur. C'est à la fois quelqu'un de très mondain. Il a beaucoup de qualités. Chaque rendez-vous faisait l'objet d'un coup de cœur, j'en apprenais toujours plus. En Italie, par exemple, on a passé 24 heures ensemble. J'ai découvert sa chambre d'hôtel et j'ai pu m'apercevoir qu'il était bordélique (rires). Il a aussi le sang très chaud. C'est son côté Italien. Il peut péter une durite assez rapidement ! A la télé, on ne voit que son côté posé et gentil.

Un Bachelor chaud comme la braise
Paul est très tactile avec tout le monde. Avec le recul, ce n'est pas évident de se dire qu'il était aussi proche avec les autres filles. J'essayais d'occulter un maximum les autres candidates pour me concentrer sur mon histoire avec lui. Je ne voyais rien, même si je m'en doutais. S'il n'a couché avec aucune candidate, il y avait beaucoup de tensions sexuelles (rires). Parfois, le jacuzzi était en ébullition ! Paul nous a toujours respectés et il a été sincère avec nous. C'est quelqu'un de vrai. Je ne suis pas déçue ou choquée. Je ne lui en veux pas.

La télé, c'est fini
Je n'ai pas fait l'émission pour passer à la télé. A l'heure actuelle, je n'ai eu aucune autre proposition. La téléréalité ne m'intéresse absolument pas. De toute façon, je ne pense pas avoir un profil pour participer à une autre émission de ce genre. J'ai été candidate de Bachelor car c'est une émission vraie et sincère.

Une femme comblée...
On peut dire que je ne suis pas un cœur à prendre...

Sur le même sujet

Lire et commenter