Arthur au sujet de son exil en Belgique : "Je suis allé prendre l'air"

TÉLÉ
BUZZ - Mais pourquoi Arthur est-il parti s'installer en Belgique ? Mercredi dans "Un Soir à la Tour Eiffel" sur France 2, l'animateur a enfin levé le tabou face à Alessandra Sublet.

Arthur brise le silence. Alors qu'il sera dans Rendez-vous en terre inconnue le 2 décembre à 20h50 sur France 2, l'animateur-producteur a pour la première fois évoqué son exil en Belgique. "Il y a un vrai problème dans ce pays, il y a beaucoup de talents qui sont partis, tous les jours. Pourquoi ils partent ces jeunes gens ? Pourquoi ils vont chercher ailleurs ce qu'ils ne trouvent pas ici ? Je suis un mauvais exemple pour en parler, je suis moi-même parti", a-t-il déclaré, mercredi soir, sur le plateau d'Un soir à la Tour Eiffel.

"Je suis le mec qu'on déteste le plus"

Interrogé sur les raisons de son départ, Arthur a répondu à demi-mot à Alessandra Sublet. "Je ne parle pas de ma vie privée, mais ce dont nous parlons est une des raisons. A un moment, j'étais fatigué. Chacun interprète comme il veut. Certains disent que je suis parti pour des raisons fiscales", a-t-il expliqué, avant d'ajouter : "Selon les sondages, je suis le mec qu'on déteste le plus. (...) C'est un plaisir de faire de la télévision. C'est un boulot. On n'arrive pas comme ça, les mains en l'air. On travaille, on se bat, on a des doutes. On se prend la tête et tous les jours que Dieu fait, on se fait massacrer".

L'animateur des Enfants de la télé sur TF1 a poursuivi : "Je ne suis pas une victime. Je vous souhaite d'avoir la vie que j'ai, je suis ultra-privilégié. Mais à la fin, je me dis pourquoi encore ? Alors je suis allé prendre l'air. Je suis très content. Ça me va bien. Je continue à travailler en France". Des propos qui devraient calmer la polémique, du moins pour quelque temps.

Lire et commenter