Attentats du 13 novembre : quand la télévision donne la parole aux survivants

TÉLÉ

Toute L'info sur

La Médiasphère

MÉMOIRE – Un an après les attentats ayant ensanglanté Paris et Saint-Denis, les chaînes de télévision se mobilisent pour rendre hommage aux victimes et donner la parole aux survivants.

C’est une date qui restera à jamais gravée dans nos esprits. Cette semaine, le petit écran revient sur la pire tragédie qu’a jamais connue la France à travers une série de documentaires et de magazines qui rendent hommage aux 130 victimes de 431 blessés… Petit tour d’horizon de ce qui vous attend. 

Mardi 8 novembre

Cellule de crise, "13 novembre, quand la France vacille", à 20 h 55 sur France 2

A l’occasion de la commémoration des attentats du 13 novembre 2015, "Cellule de Crise" quitte sa case du dimanche soir pour être diffusé mardi en prime time. David Pujadas et ses équipes reviendront sur le drame et nous raconteront comment l'Etat a fait face à ces attaques  d'une extrême violence. 

"Le 13 novembre, vivre avec", à 23 heures sur France 2. 

"Infrarouge", la case documentaire de France 2 donne la parole à cinq rescapés des attentats qui reviendront sur les scènes d'horreur qu'ils ont vécu il y a un an. 

"13 novembre, la vie d'après", à 21 h 45 sur Arte.  

Comment continuer à vivre lorsqu'on a côtoyé  l'horreur ? Comment surmonter la peur et la douleur ? Arte a recueilli les témoignages des habitants ded 10e et 11e arrondissements parisiens, là où ont eu lieu les attaques du Bataclan, du bar du Carillon, de la brasserie La Bonne Bière ou encore des restaurants Le Petit Cambodge et La Belle Equipe.

Dimanche 13 novembre

"Bataclan, une vie de spectacles", à 23 h 20 sur France 2

Le journaliste Philippe Manœuvre propose de faire une petite pause pour découvrir l'histoire du Bataclan, la salle de concerts qui renaît de ses cendres. Il reviendra sur les évènements qui ont marqué le lieu depuis sa création en 1864 et donnera la parole à de artistes qui s'y sont produits comme NTM, Alain Souchon, Vincent Derlerm, Zazie ou encore Bigard.

"Vous n'aurez pas ma haine", à 20 h 50 sur France 5

Il y a un an, il publiait un texte vibrant pour déclarer aux terroristes qu'ils n'auront pas sa haine. Le journaliste Antoine Leiris, qui a perdu sa femme dans les attentats du Bataclan, est allé à la rencontre d'autres personnes qui, comme lui, tentent de se reconstruire une vie qui a du sens.  

Lundi 14 novembre

"Attentats, les urgences en première ligne", à 20 h 55 sur France 3. 

Le documentaire de Delphine Lopez et Camille Roperch donne la parole aux médecins, urgentistes et infirmiers qui ont travaillé sans relâche la nuit du 13 novembre pour sauver le plus de vies possible. Ils reviennent sur les séquelles laissées par cette nuit d'horreur.    

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter