Audiences radio : NRJ assomme ses concurrents

TÉLÉ
FLOP - La plupart des radios connaissent un large recul depuis douze mois. Excepté NRJ qui n'en finit plus de battre ses propres records historiques depuis qu'elle a chipé le leadership à RTL l'année dernière.

Sale temps pour les radios. Médiamétrie vient de dévoiler des chiffres catastrophiques pour une poignée de stations, qui subissent une crise de désaffection profonde. En tête des plus mal lotis, RTL, qui a perdu 661 000 auditeurs en l'espace d'un an, soit une baisse de 10 %. Avec 5,67 millions de fidèles, la station est désormais largement distancée par NRJ, seule unité qui surnage avec 400 000 auditeurs en plus. Elle est écoutée tous les jours par plus de 6,9 millions d'auditeurs.

France Info au plus bas

Rien ne va plus pour France Inter, qui constate une diminution de 454 000 personnes depuis douze mois. La radio avait d'ailleurs annoncé il y a quelques semaines une grande vague de changements sur sa grille, avec le départ de Pascale Clark, l'arrivée de Nagui ou le retour de Nicolas Demorand. Dur, dur également pour France Info, qui perd 351 000 auditeurs en un an et atteint son score le plus bas de son histoire, et pour Skyrock, qui se fait dépasser au classement par Fun Radio, en hausse de 228 000 auditeurs. 

Lire et commenter