Bernard de la Villardière dans "La Médiasphère" : "J'ai rencontré des imams et j'ai été bien reçu"

DirectLCI
INTERVIEW - Invité ce matin de "La Médiasphère", Bernard de La Villardière est venu présenter et défendre son nouveau magazine baptisé "Dossier Tabou". Diffusé sur M6 le mercredi 28 septembre, le premier numéro s'intéressera à l'Islam en France.

C'est un magazine qui devrait faire du bruit. Ce mercredi 28 septembre, M6 lance "Dossier Tabou", un nouveau rendez-vous présenté par Bernard de La Villardière. En plus d’"Enquête exclusive" diffusé tous les dimanche soir en seconde partie de soirée depuis 11 ans, le journaliste abordera dans ce programme des thèmes majeurs de la société française.

Pour le premier numéro baptisé "Islam en France : la République en échec",  Bernard de La Villardière frappe fort et balaie d'un revers de la main les critiques sur  ce qui fait désormais sa marque de fabrique : la mise en scène de ses sujets. "Sur la mise en scène je ne vois pas très bien de quoi vous parlez il y a beaucoup d’émissions d’information ou le journaliste est devant la caméra et pas derrière", a-t-il expliqué sur le plateau de La Médiasphère, sur LCI.

Moi ce qui m'intéresse ce ne sont pas les musulmans de France parce que ça ne veut rien dire. Il n'y a pas de communauté musulmane, je déteste ce terme Bernard de La Villardière

"A l'époque il y avait déjà en France et chez les journalistes, mais aussi dans les médias en général,  la volonté de ne pas stigmatiser l'islam. Après l'attentat de Charlie Hebdo il y a eu des tensions, certains ont dénoncé une certaine montée de l'islamophobie, les médias de manière ont été très précautionneux", poursuit-il tout en défendant sa démarche. 

"Moi ce qui m'intéresse ce ne sont pas les musulmans de France parce que ça ne veut rien dire. Il n'y a pas de communauté musulmane, je déteste ce terme de communauté parce que c'est une communauté extrêmement diverse, comme il y a une communauté chrétienne diverse. On s'est intéressés plutôt à l'organisation de l'islam en France, qu'est-ce qui dysfonctionne puisque les langues se délient davantage ?".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter