"Blague" de Tex sur les femmes battues : Marlène Schiappa saisit le CSA

TÉLÉ
DirectLCI
POLÉMIQUE - Marlène Schiappa, la Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, a annoncé sur Twitter avoir saisi le CSA après une "blague" douteuse du comique Tex sur C8 faisant l'éloge de la violence faite aux femmes.

Tex avait pourtant suivi l’adage selon lequel il vaut mieux tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. "C’est un sujet super-sensible...", avait en effet d'abord hésité l’animateur de l’émission Les Zamours qui était l’invité de Julien Courbet sur C8, dans l’émission C’est que de la télé jeudi soir. Mais cela n’a pas empêché le comique de se lancer dans la foulée : "Je la tente ! Les gars, vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On ne lui dit rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois !"

Cette sortie - en direct sur la chaîne - a immédiatement suscité un torrent d'indignation sur les réseaux sociaux. Ce samedi, Marlène Schiappa, la Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, a annoncé, via Twitter, avoir saisi le CSA en réaction.

"J’ai évidemment adressé un signalement au CSA. "Blague" indigne et irrespectueuse qui banalise les violences conjugales, à quelques jours de l’hommage national rendu par le Président. Merci pour vos alertes", a-t-elle écrit sur le réseau social.

Dès jeudi soir, sur le plateau de C8, Julien Courbet avait tenté de déminer l'incident après avoir laissé le public rire et applaudir ladite plaisanterie  : "Nous sommes en direct. C’est là où, parfois, les émissions enre­gis­trées ont quand même quelques vertus..."

En vidéo

Marlène Schiappa sur R. Polanski : "c'est ce qui contribue à la culture du viol"

Un peu plus tard, toujours durant l’émission, l’animateur a insisté : "Ce qui devait arriver est arrivé : ça réagit énormément sur ce qu’a fait Tex tout à l’heure. Il a fait une blague qui était, on va se le dire clairement, très douteuse. Il est évident – je ne pensais pas que j’aurais à vous le dire – que nous ne cautionnons en aucun cas. (..) On ne doit même pas la lever, la main. (…) Celui qui tape est un trou du cul, on n’a pas à violenter une femme. C’était une blague, c’était en direct, je ne suis pas dans la tête de Tex quand il la raconte." L’intéressé s’est, lui excusé sur Twitter dans la foulée.

"Mes excuses les plus sincères à toutes les personnes que ma blague a pu blesser.  Je m'oppose fermement à toutes formes de violences faites aux Femmes", a-t-il écrit, se souvenant tout d’un coup qu’il s’agit bien d’un "sujet super-sensible".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter