Blague sur les femmes battues : Bruno Guillon prend la place de Tex dans "Les Z’amours"

TÉLÉ

CASTING – Moins d’un mois après l’éviction de Tex, à la suite d'une blague sexiste, France 2 a décidé de confier la présentation du jeu "Les Z’amours" à Bruno Guillon, l’animateur de Fun Radio.

"Les Z’amours" disent oui à Bruno Guillon. Sony Pictures Television, producteur du jeu, et France 2, son diffuseur, ont choisi d’en confier la présentation à l’animateur de la matinale de Fun Radio, moins d’un mois après l’éviction de Tex, aux commandes du programme pendant dix-sept ans. 

Celui qui a notamment présenté Les Victoires de la musique sur la chaîne publique, a été préféré à Damien Thévenot et Vincent Cerutti. Les tournages débuteront le 29 janvier, pour une diffusion à compter du 1er février.

Le 14 décembre dernier, Tex avait été mis à la porte de ce jeu dans lequel des couples s’affrontent autour de questions liées à leur intimité, suite à une blague sur les femmes battues, lors d’une émission diffusée le 30 novembre sur C8. "Les gars, vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir? Elle est terrible celle-là... On ne lui dit plus rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois !", avait-il lancé.

Des propos qui avaient rapidement été signalés au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel par de nombreux téléspectateurs et avaient été dénoncés par Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes. L’animateur s’en était excusé sur les réseaux sociaux, tandis que plusieurs humoristes comme Anne Roumanoff et Jean-Yves Lafesse prenaient sa défense. En vain. "C'est terrible ce qui m'arrive", déclarera-t-il après avoir appris son éviction.

Lire aussi

Invitée samedi dernier de "Salut les Terriens", l'émission de Thierry Ardisson sur C8, cette dernière s’est défendue d’avoir fait virer Tex. "Je n’ai pas le pouvoir de le renvoyer et je ne l’ai pas demandé", a-t-elle déclaré, estimant que la direction de France Télévisions "n’a pas renvoyé Tex parce qu’il a fait une blague sur les femmes battues mais parce que la façon dont il animait Les Z’amours était jugée non satisfaisante."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter