"C’est terrible ce qui m’arrive" : Tex sous le choc après son éviction des "Z’Amours"

"C’est terrible ce qui m’arrive" : Tex sous le choc après son éviction des "Z’Amours"

DirectLCI
MALAISE - Interrogé par nos confrères de Yahoo, Tex a brièvement réagi à son éviction des "Z’amours", l’émission qu’il présentait depuis 17 ans sur France 2, en raison de sa blague sexiste très mal perçue. Abattu, l'humoriste affirme qu'il "est en train d'encaisser le coup".

Sa blague sexiste dans une émission de C8 aura donc entraîné son éviction de France 2. L’humoriste Tex, 57 ans, vient de se voir signifier par les producteurs des "Z’amours" qu’il ne reprendrait pas les tournages de l’émission qu’il présentait depuis 17 ans sur la chaîne publique.


Interrogé par nos confrères de Yahoo.fr, Jean-Christophe Le Texier, son vrai nom, a brièvement réagi à cette décision. "C’est terrible ce qui m’arrive. C’est incroyable. Je suis en train d’encaisser le coup", a-t-il déclaré par téléphone, le site décrivant "un homme abattu", alors que France 2 serait déjà à la recherche d’un remplaçant. "J’attends un petit peu avant de m’exprimer davantage."

Contactée jeudi par Puremédias, la direction de la chaîne publique a mis en avant le fait que le dérapage de Tex sur C8 n’était pas le premier. "Le public a manifesté très clairement son mécontentement depuis plusieurs mois face à certaines de ses déclarations humoristiques à l'antenne. Ces informations lui ont été indiquées par la production à plusieurs reprises", indique France 2. Pour la chaîne, "il apparaît que Tex n'est plus en adéquation avec les attentes du public et de la chaîne pour ce jeu." 


Le jeudi 20 novembre dernier, l’humoriste Tex avait provoqué un certain malaise sur le plateau de "C’est que de la télé", l’émission de Julien Courbet sur C8, en balançant une vanne pour le moins douteuse sur les violences conjugales qui avait choqué de nombreux téléspectateurs.

En vidéo

ARCHIVES 2016 - L'interview de Tex dans La Médiasphère sur LCI

"Comme c'est un sujet ultra sensible, je la tente. Les gars, vous savez ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? Elle est terrible, celle-là", balançait Tex au public avant de donner la réponse : "On ne lui dit plus rien ! On vient déjà de lui expliquer deux fois !". Cette séquence avait fait l’objet de nombreux signalements auprès du CSA et avait été condamnée par la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa.


L'annonce de l'éviction de Tex suscite des commentaires très partagés sur les réseaux sociaux. Parmi les personnalités qui se sont exprimées, l'humoriste Anne Roumanoff, jeudi, et son collègue Jean-Yves Lafesse, ce vendredi, ont pris la défense du désormais ex-animateur des "Z'Amours".

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter