Cameron Diaz dans "The Box" : son meilleur rôle ?

Cameron Diaz dans "The Box" : son meilleur rôle ?

DirectLCI
CE SOIR A LA TELE – En 2009, la pétillante Cameron Diaz changeait de registre avec "The Box", un thriller surnaturel de Richard Kelly, inspiré d'un épisode de "La Quatrième Dimension" A voir, ou revoir ce dimanche soir à 20h45 sur France 4.

Cameron Diaz, c'est bien sûr la Mary de Mary à tout prix, l'hilarante farce des frères Farrelly en 1998. De quoi cantonner son interprète dans le genre comique, hormis quelques incursions dans le registre dramatique chez Oliver Stone (L'Enfer du dimanche), Cameron Crowe (Vanilla Sky) et Martin Scorsese (Gangs of New York). Jusqu'à sa rencontre avec Richard Kelly, le cinéaste prodige de Donnie Darko qui lui offre son rôle le plus étonnant, sinon le plus émouvant, dans The Box, en 2009.

Inspiré d'un épisode de la série culte La Quatrième Dimension, ce thriller surnaturel se déroule en 1976, à Richmond, en Virginie. Norma Lewis, une prof de lettres (Cameron Diaz) et son mari Arthur, scientifique à la NASA (James Mardsen) élèvent leur fils tant bien que mal. Jusqu'au jour où ils reçoivent un paquet dans lequel repose une boite noire, surmontée d'un bouton rouge.

Un dilemme franchement cruel

Bientôt ils reçoivent la visite d'Arlington Steward (Frank Langella), un vieil homme à demi-défiguré. Son marché est simple : s'ils appuient sur le bouton, une personne qu'ils ne connaissent pas mourra... et les Lewis toucheront un million de dollars. To push or not to push, that is the (difficult) question...

Photo vintage, BO hantée signée Arcade Fire et Owen Pallett, The Box plonge le spectateur dans un suspense étrange et malsain, Richard Kelly citant ses maîtres Kubrick et Lynch sans céder aux artifices du fantastique mainstream. Un film noir, très noir, porté par deux comédiens inspirés qu'on aimerait voir plus souvent dans ce genre d'univers.

Plus d'articles

Lire et commenter