"Candidats au tableau !" sur C8 : les écoliers avaient enregistré une vidéo pour convaincre Marine Le Pen

TÉLÉ

Toute L'info sur

Marine Le Pen perd la présidentielle

MYSTÈRE - C8 diffusait dimanche "Candidats au tableau", un documentaire de Mélissa Theuriau dans lequel quatre des favoris à l’élection présidentielle répondaient aux questions d’une classe d’écoliers. En tête des sondages depuis plusieurs mois, Marine Le Pen a refusé l’invitation de la journaliste et de ses jeunes intervieweurs...

François Fillon qui mange des insectes, Benoît Hamon piégé par un exercice de conjugaison, Jean-Luc Mélenchon qui oublie les textes de La Fontaine ou encore Emmanuel Macron en train d'expliquer la différence entre la gauche et la droite au tableau noir… A l’invitation de la journaliste Mélissa Theuriau, quatre des candidats favoris à l’élection présidentielle répondaient, dimanche soir sur C8, aux questions d’une classe d’élèves de 8 à 12 ans dans "Présidentielle : candidats au tableau !".

A l’arrivée, un beau score pour la chaîne de la TNT, avec 1.3 million de téléspectateurs en prime time (5,4% de part de marché) et des séquences tantôt drôles, tantôt éclairantes, amplement commentées sur les réseaux sociaux… tout comme l’absence de Marine Le Pen. La patronne du Front National avait en effet décliné la proposition de Melissa Theuriau, sans fournir d’explication officielle.

Les enfants lui demandaient d'essayer de trouver le temps de venir. Nous n'avons pas eu de réponse.- Mélissa Theuriau

"Nous avons invité Marine Le Pen à plusieurs reprises, on avait très envie qu'elle participe à ce programme", a confié la journaliste au Journal du Dimanche. "Les enfants ont fait une vidéo pour qu'on lui envoie", révèle-t-elle. "C'était hyper touchant. Les enfants y expliquaient qu'ils avaient plein de questions et lui demandaient d'essayer de trouver le temps de venir. Nous n'avons pas eu de réponse."

Pour Mélissa Theuriau, la candidate du Front National "s'est dit qu'elle n'avait pas besoin de se prêter à ce type d'exercice. Je pense que ça ne l'a pas vraiment intéressée et elle pensait qu'on n’allait peut-être pas être capable de réunir les autres candidats. Je pense qu'il y a eu, non pas de calcul, mais de la non-considération pour notre demande. C'est dommage."

Voir aussi

Interrogée sur la performance des quatre rivaux de Marine Le Pen, qu’elle retrouvera ce soir lors du débat diffusé sur TF1 et LCI, la journaliste livre un verdict sans appel. Le meilleur ? "Emmanuel Macron, indéniablement. Il est très à l'aise, il vit, il bouge. Il ne redoute aucune question. Les enfants ont beaucoup apprécié."

Le plus à la peine ? "Benoît Hamon a eu un peu plus de mal à se libérer et à se détendre dans cet exercice. (…) Pour la première fois, il a été surpris et mal à l'aise sur des questions fondamentales. Qui sont les vrais socialistes ? Vous étiez frondeur et maintenant le Parti socialiste est un peu contre vous (…) Je pense aussi qu'il était fatigué."

Voir aussi

Et aussi

Lire et commenter