Canular homophobe : la société de production de Cyril Hanouna dépose trois plaintes

DirectLCI
LA SUITE – Cyril Hanouna a décidé de porter l’affaire du canular homophobe de TPMP devant les tribunaux, via sa société de production H2O. L’animateur vedette de C8 attaque notamment le président de l’association Le Refuge pour diffamation. Explications.

Affaire Hanouna, suite. Me Stéphane Hasbanian, avocat de H2O, la société de production de Cyril Hanouna, indique ce mercredi avoir déposé mardi deux plaintes contre X pour "dénonciation calomnieuse" et "diffusion de fausses nouvelles", l’une adressée au tribunal de grande instance de Montpellier, l’autre au tribunal de grande instance de Paris. Mais aussi une plainte pour diffamation contre Nicolas Noguier, le président de l’association Le Refuge, qui vient en aide aux jeunes homosexuels rejetés par leur famille.

Rappelons que le 18 mai dernier, dans l’émission "Baba Hot Line", déclinaison de "Touche pas à mon poste", l’animateur piégeait en direct au téléphone plusieurs hommes via un site de rencontres gay, provoquant la colère de nombreux téléspectateurs. A l’arrivée, plus de  37 000 plaintes enregistrées par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et des annonceurs qui désertent le programme vedette de C8. D’après le site Les Jours, la chaîne perdrait plus de 135 000 euros quotidiennement.

Le "jeune viré chez de chez lui" existe-t-il vraiment ?

A l’époque, Le Refuge affirmait avoir reçu l’appel nocturne d’un jeune homme victime du canular. Reconnu par ses parents, il aurait été chassé de son domicile. Or d’après Me Hasbanian, qui relève de nombreuses contradictions entre les membres de l’association, "le jeune homme prétendument rejeté par ses parents n’a jamais existé". D’où sa volonté d’entendre le président de l’association. "Nicolas Noguier va devoir s'expliquer sur ses déclarations contradictoires, que je  considère comme sidérantes, voire même fantaisistes", indique-t-il à l’AFP.


L’avocat de H2O reproche également au président du Refuge un tweet, posté dimanche dernier, dans lequel il rendait publique une déclaration à la police de Frédéric Gal, le directeur général de l’association, affirmant que le jeune homme victime du canular avait subi des pressions de la part de la société de production pour qu’il se taise. Il l’a effacé deux heures plus tard. 

En vidéo

Affaire Hanouna : action coup de poing de l'association Aides devant Canal+

Hanouna reçu par la secrétaire d'Etat à l'égalité

De son côté, Cyril Hanouna a été reçu ce mercredi par Marlène Schiappa, la nouvelle secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes. Dans un article publié le week-end dernier dans le JDD, l’animateur estime "avec le recul" que "ce canular qui a blessé n’aurait pas du être." Tout en se disant  "en colère" car "certains médias" qui "se sont précipités sans discernement, ni vérification, pour me caricaturer en être sectaire ou homophobe."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter