Canular homophobe dans TPMP : dans une lettre d’excuse, Cyril Hanouna reconnait être "allé trop loin"

TÉLÉ

MEA CULPA - Sous le feu des critiques depuis la diffusion d’un sketch homophobe dans l’émission "Touche pas à mon poste" la semaine dernière, l’animateur de C8 a choisi de publier une lettre d’excuse dans Libération. Il se dit "bouleversé à la lecture de certains témoignages".

Cinq jours après la séquence polémique, où il a piégé des homosexuels par le biais de petites annonces, Cyril Hanouna publie une lettre ouverte dans Libération où il s’explique. "Je suis bouleversé à la lecture de certains témoignages ou commentaires sur les réseaux sociaux", écrit-il avant d’expliquer avoir réfléchi "en profondeur à la conséquence de certaines de (ses) attitudes".

Lire aussi

J'ai toujours pensé que rire de tout avec tout le monde était la meilleure manière de respecter toutes les différences- Cyril Hanouna

Il faut dire que les conséquences ont été désastreuses pour l’animateur. Il s’est notamment fait lâcher par plusieurs de ses sponsors, dont la maison Chanel, après la diffusion du sketch homophobe. Ainsi, l’heure est au bilan. "Ce canular n’a pas fait rire chacun avec tous et au contraire est apparu comme pouvant accentuer l’homophobie alors, c’est qu’au final, ce sketch n’avait pas lieu d’être", avance l’animateur qui accusait il y a quelques jours encore le CSA de vouloir se faire de la pub sur son dos

Lire aussi

Avec cette lettre, Cyril Hanouna espère sans doute clore la polémique qui a déjà fait beaucoup de mal à son image et qui a provoqué l'ouverture d'une procédure de la part du CSA. "Je n'ai jamais voulu être malveillant, porter atteinte à quelque dignité humaine ou à quelque vie privée que ce soit. Au contraire. J'ai toujours pensé que rire de tout avec tout le monde était la meilleure manière de respecter toutes les différences, d'inclure, de rapprocher, de rassembler, bref de s'aimer. J'avais tort", ajoute-t-il avant de reconnaître que cette foi ses "lazzis et quolibets n'ont pas laissé froid ceux qui les ont reçus".

Désormais, l’animateur a décidé de se rapprocher d’associations  "pour que ces derniers jours nous servent à toutes et tous pour avancer". Souhaitons-lui bonne route en ce sens. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter