C'est décidé : D8, D17 et iTélé changent de nom

C'est décidé : D8, D17 et iTélé changent de nom

BAPTÊME – Vincent Bolloré poursuit son grand ménage au sein du groupe Canal+. Le président du conseil de surveillance de Vivendi a décidé de rebaptiser les chaînes D8, D17 et iTélé en C8, C17 et CNews.

C'est à en perdre son latin. Après s'être attaqué à la grille des programmes de la chaîne cryptée, Vincent Bolloré vient d'annoncer que les chaînes D8, D17 et iTélé allaient changer de nom pour devenir C8, C17 et CNews. Une façon d'uniformiser les différentes marques du groupe autour de la lettre C, qui fait évidemment référence à Canal+.

Donner le désir de s'abonner

Le nouveau président du conseil de surveillance de Vivendi a expliqué sa décision dans un long mail adressé aux salariés de Canal+ et dont  puremedias.com s'est procuré une copie . Après avoir remercié Bertrand Meheut, qui quitte ses fonctions président du directoire de Canal+, au profit de Jean-Christophe Thiery, un fidèle de l'homme d'affaires breton, Vincent Bolloré a longuement détaillé son projet pour le groupe.

En rebaptisant les trois chaînes du groupe diffusées sur la TNT, l'homme fort de Vivendi espère entrer dans une nouvelle ère pour l'entreprise. "La concurrence entre les entités et les cloisons va disparaître chez Canal pour laisser place à un travail plus transparent, plus efficace et moins onéreux, explique-t-il. La partie claire devra être réduite et donner à ceux qui la regardent l'envie, le désir de s'abonner, (...) et devra être développée sur nos chaînes gratuites. Nous devons rapprocher C8 - C17 - CNews de Canal."

A LIRE AUSSI >> "Le Grand Journal" nouvelle formule soigne son casting

Les articles les plus lus

Masques en tissu à éviter, 2 m de distanciation... Les nouvelles recommandations face aux variants du Covid-19

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Variants du coronavirus : le Haut Conseil de la santé publique déconseille certains masques en tissu

Jean-Pierre Bacri, le bougon préféré du cinéma français en cinq répliques cultes

Lire et commenter