Chez Hanouna on annonce Dechavanne sur TMC. "Qui ça ?" demande Enora

TÉLÉ
DirectLCI
DÉBINAGE – Cyril Hanouna a annoncé dans ''Touche pas à mon poste'', diffusé mercredi sur D8, un possible retour sur TMC de ''Coucou c'est nous'' présenté par Christophe Dechavanne. Une info qui a suscité beaucoup de réactions négatives parmi les chroniqueurs.

C'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe. A la télévision, ce proverbe ne semble pas avoir droit de cité. Dans ''Touche pas à mon poste'', diffusé mercredi sur D8, Cyril Hanouna a évoqué le possible retour de Christophe Dechavanne et de ''Coucou c'est nous'' sur TMC à la rentrée. Pas totalement improbable alors que la chaîne de la TNT a consacré en novembre dernier un prime pour les 20 ans de l'émission.

Du côté des chroniqueurs du talk-show, la nouvelle a été loin de soulever l'enthousiasme. ''Peut-on être et avoir été ? Il est un peu dépassé'', déclare l'un. ''On court toujours derrière ce qui a fait notre gloire'', explique l'autre. La charge la plus violente vient d'Enora Malagré. Il faut dire qu'entre la demoiselle et l'ancien animateur phare de TF1, ce n'est pas vraiment l'amour fou. En avril dernier, Christophe Dechavanne avait ainsi déclaré sur une chaîne de télé belge à propos de l'animatrice :  "Il y a une blonde qui travaille là et qui a dit des horreurs sur moi ! Je ne la déteste pas, j'en n'ai rien à taper !''

Gérard Louvin n'y croit pas non plus

Pour la blonde en question, ce retour est donc, bien évidemment, une ''mauvaise idée''. ''Christophe Dechavanne est moi on n'est pas copain ça c'est sûr. Après c'est un grand professionnel. Maintenant on est en 2014 et les jeunes pour la plupart nous ne savons pas qui est Christophe Dechavanne et puis un retour sur TMC est-ce que ce n'est pas un aveu d'échec pour lui ? Cet homme qui a révolutionné la télé et qui a de l'oseille pour 10 vies, pourquoi il veut absolument continuer à faire de l'antenne. Pourquoi revenir et se planter ? Pourquoi ne pas laisser la place à un nouveau visage ?'', a-t-elle ainsi lancé. A ses côtés, Gérard Louvin a avoué, lui aussi, que cette résurrection était un ''pari difficile. Si même l'ancien producteur de ''Ciel mon mardi'' n'y croit pas qui peut y croire ?

Lire et commenter