Chris Evans quitte "Top Gear" et fait face à une enquête pour agression sexuelle

Chris Evans quitte "Top Gear" et fait face à une enquête pour agression sexuelle

POINT MORT – Le présentateur britannique a déclaré lundi 4 juillet qu'il lâchait le volant de "Top Gear". Il avait présenté la 23e saison de l'émission à succès de la BBC, escorté de Matt LeBlanc. Hasard ou non, sa démission arrive en même temps que la réouverture d'une enquête le visant pour une agression sexuelle au début des années 90.

Une saison et puis s'en va : c'est par un tweet un peu désabusé que Chris Evans a annoncé son départ de Top Gear. "J'ai fait de mon mieux mais parfois ce n'est pas suffisant. L'équipe est au-delà de tout éloge, je leur souhaite le meilleur."

La 23e saison de Top Gear , émission auto très populaire de la BBC, avait commencé le 29 mai et connu à nouveau d'excellentes audiences, puisque les six épisodes ont attiré 30 millions de téléspectateurs. Chris Evans n'était pas seul au volant puisqu'il avait une équipe de co-présentateurs, parmi lesquels l'ex-vedette de Friends Matt LeBlanc, et les spécialistes Chris Harris, Rory Reid, Sabin Schmitz et Eddie Jordan.

Une plainte qui remonte au début des années 90

Selon les tabloïds anglais, le courant ne passait pas entre Chris Evans et Matt LeBlanc. Mais la vraie raison de son départ pourrait être judiciaire : une enquête contre lui pour agression sexuelle vient d'être réouverte. Les faits qui lui sont reprochés, un cas d'agression sexuelle, remontent au début des années 90. Evans les a toujours niés, dénonçant une "chasse aux sorcières".

La nouvelle saison de Top Gear sera tournée en septembre prochain. Chris Evans continuera de présenter son émission matinale sur la BBC Radio 2.

A LIRE AUSSI 
>>  Matt LeBlanc prend le volant dans la première bande-annonce de "Top Gear 2016" >>  "Top Gear" : on a enfin trouvé le remplaçant de Jeremy Clarkson

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : nouveau déluge de missiles la nuit dernière

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion à perpétuité

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.